Infos Togo Réclamation des 30.000 F cfa forfaitaires

Les magistrats togolais veulent se faire entendre

Publié le lundi 19 février 2018, par

Laissés visiblement pour compte depuis 2015 lorsque les 30.000 F cfa forfaitaires sont octroyés aux fonctionnaires togolais, les magistrats ne veulent pas rester là à ne rien faire pour rentrer dans leur droit.

Réunis en Assemblée générale ce lundi matin à Lomé, ces derniers ont décidé de se faire entendre de qui de droit. Ces magistrats togolais ont entre autres réfléchi au cours de cette A.G sur la conduite à tenir pour que cette injustice qui leur est infligée soit corrigée au plus vite.

En tout cas, pour ces magistrats, il est indispensable désormais que les 30.000 F cfa forfaitaires soient convertis en points d’indice, pour rectifier le fait que depuis 2015, ils ne sont pas convertis pour être ajoutés aux salaires de ce corps judiciaire.

Il est indiqué que « les services du budget ont reconnu » que ces retenues injustes sont la cause « d’une erreur ». Ce qui frustre désormais est ces hommes de loi, c’est le fait que malgré les promesses de prendre des dispositions pour corriger le tir, « plus rien ». Des sources, à en croire ces magistrats en courroux, indiquent que le dossier de cette correction de l’injustice serait bloqué au niveau du ministère de la Fonction publique, du Travail, de l’Emploi et de la Réforme administrative.

Si l’on ajoute que le budget 2018 tiendra compte du paiement des sommes forfaitaires, les magistrats ne veulent pas se laisser encore baiser. Raison pour laquelle, ils comptent déjà se faire entendre sur le sujet.
T228