Infos Togo Volontariat / Et de 14 pour l’ANVT

Les handicapés ont le vent en poupe

Publié le vendredi 20 septembre 2019, par Gabinho

La promotion des handicapés, l’ANVT (Agence Nationale pour le Volontariat au Togo) en fait également une option. Alors que le nombre de handicapés mobilisés comme volontaires était moins considérable depuis le début du volontariat en 2011 au Togo, l’ANVT a marqué les esprits hier Jeudi lors de la prestation de serment en faisant une part belle aux personnes en situation de handicap, pour la 14ème vague de volontaires mobilisés.

Évoquant cette ouverture, le Directeur général de l’ANVT, Omar Agbangba a indiqué que ""depuis 2011, on avait eu une ouverture pour l’inclusion, donc les personnes handicapées, les femmes ont des points que les autres n’ont pas. Mais depuis deux ou trois ans, dans le cadre d’un partenariat avec CBM et ONATEF, nous avons augmenté le nombre de personnes handicapées dans ce programme. parce que nos capacités ont été renforcées en comment travailler avec les personnes handicapées, comment les mobiliser, comment les suivre, et une attention particulière leur est accordée au cours de leur mission pour aider à réduire les discriminations liées à leur handicap sur le terrain. Et sur les 500 mobilisés, on a une quarantaine"". Ce qui est bien encourageant comparativement aux précédentes vagues.

Tout comme pour les autres volontaires, une seule attente, ""ce que nous attendons d’eux, c’est que dans leur mission, ils puissent servir les populations à la base parce que c’est les volontaires qui iront en majorité dans le Togo des profondeurs pour contribuer au développement dans les secteurs de l’éducation, de la santé, du développement et comme on est en pleine décentralisation, ils vont aider les collectivités locales à mettre en oeuvre des projets de développement au niveau local"", a ajouté M. Agbangba.

Présente à cette cérémonie, la ministre du Développement à la Base, Victoire Tomégah-Dogbé n’a pas caché son enthousiasme quant aux évolutions connues par le Volontariat togolais depuis son institution en 2011 par le gouvernement. ""Ces volontaires sont à la quête d’expérience. Ils ont fait acte de don de soi, et sont engagés pour servir leur communauté, et à travers ce service, ils se découvrent, ils se découvrent des talents, ils découvrent l’autre qui les enrichit et par acte de solidarité, ils apportent un mieux être à la communauté. par ce programme de volontariat, nous donnons la possibilité à la jeunesse togolaise de gagner en confiance, de sorte que son engagement puisse servir notre pays le Togo. C’est un programme que nous avons lancé en 2011, qui a débouché sur une agence, pour nous permettre de mobiliser toutes les ressources autour. L’Etat togolais ne peut pas faire face à un tel programme. Il faut mobiliser les partenaires... C’est un choix que nous avons fait mais aujourd’hui nous savons que le volontariat engage les jeunes à servir leur communauté. Le volontariat inspire beaucoup de personnes et tel que nous le mettons en oeuvre au Togo inspire beaucoup de pays africains, le Cameroun, le Ghana, le Bénin, le Niger, le Mali..."", ainsi s’exprimait ce membre du gouvernement Klassou. Elle a salué au passage l’apport considérable du Volontariat qui a permis d’obtenir un taux d’insertion pour le volontariat de compétence qui tourne autour de 70%. À l’avenir, elle s’attent à voir le volontariat s’affirmer encore plus comme ""un instrument d’inclusion sociale dans notre pays et pourquoi pas d’inclusion économique, parce que ça débouche après sur une insertion professionnelle et faire gagner des revenus"".

Pour rappel, ces 500 volontaires de compétence portent à plus de 10.000 le nombre de personnes mobilisées pour ce type, et à 27264 l’ensemble des volontaires mobilisés depuis 2011. Et pour le compte de cette année, déjà 8288 volontaires ont été mobilisés .

T228