Infos Togo Togo-Coronavirus-Agriculture-Vidéo conférence AWAA

Les femmes de la chaine agricole, les plus affectées, d’après le ministre Bataka

Publié le mercredi 22 avril 2020, par Gabinho

Dans une discussion en ligne mardi, à l’initiative de l’AWAA (Réseau africain des femmes en agriculture et arts), le ministre Noël Koutéra Bataka, en charge de l’Agriculture, de la Production animale et halieutique, a annoncé le soutien de l’Etat togolais à 500 jeunes gens « dans la mise en place de petites unités y compris des chambres froides pour conserver les légumes et fruits et des produits carnés ».

Dans ses réponses aux multiples interrogations sur la crise sanitaire mondiale de Coronavirus et ses impacts sur la pratique de l’agriculture au Togo, le membre du gouvernement regrette le fait que ce sont les femmes du monde agricole togolais qui sont encore plus affectées. Des dires du ministre, « les femmes sont plus de plus de 80% sur toute la chaîne. De la production à la distribution en passant par la collecte et la transformation, elles sont des milliers à vivre au jour le jour des activités génératrices de revenus », surtout dans la chaîne alimentaire.

S’il relève qu’au Togo il n’est pas question de confinement, il reconnait que « certaines villes sont bloquées et ce blocus entraîne le ralentissement des activités de la frange des femmes qui sont dans le système alimentaire et cela impacte sur le revenu de ces femmes qui restent sans activité ».

Toutefois, il fait constater que c’est en se souciant de de la situation de ces femmes que le gouvernement togolais a pris sur lui de mettre en place des programmes et politiques dont la finalité serait d’aider cette couche et d’autres couches vulnérables à supporter les affres de cette crise. On énumère entre autres programmes et politiques, ceux de « la création d’une demande nationale (NOVISSI), l’ « investissement dans les aménagements et les kits d’irrigation » et la « création d’une bourse agricole »…

T228