Infos Togo Programme ""NOVISSI""

Les FDR dénoncent les conditions discriminatoires d’accès à ce ""maigre revenu""

Publié le vendredi 17 avril 2020, par Gabinho

Par un nouveau communiqué comme le parti en a pris l’habitude depuis quelques semaines, les FDR de Me Paul Dodji Apévon reviennent pour se prononcer sur les mesures prises par le gouvernement togolais, failles et la façon dont elles sont exécutées. Entre autres, le parti au symbole du parapluie blanc dans un fond violet déplore et dénonce les conditions discriminatoires d’accès au maigre revenu du programme NOVISSI. Il en appelle le gouvernement à corriger le tir. Il demande aussi que soit rendu obligatoire le port des masques dans les villes touchées par la pandémie et sur toute l’étendue du territoire national, après les avoir fait fabriquer localement et fait distribuer aux populations. Et enfin à repenser cette option de Télé-enseignement émise. Lisez !

C O M M U N I Q U E

(Relatif à la pandémie du Coronavirus)

Au vu des ravages que cause le coronavirus dans le monde, l’Organisation Mondiale de la Santé (O.M.S.) et certains experts prédisent une catastrophe pour l’Afrique en se fondant sur la faiblesse avérée de nos infrastructures sanitaires et de la difficulté d’un confinement total dans nos pays du fait que pour la grande majorité le revenu est journalier.

Le Gouvernement togolais, avec l’appui des partenaires, a pris une série de mesures pour lutter contre la pandémie et les conséquences économiques qu’elle engendre.

Les Forces Démocratiques pour la République (F.D.R) constatent que les mesures barrières prises, le dévouement exceptionnel du Comité de gestion de cette crise sanitaire et du personnel médical ont permis de contenir le mal pour le moment, compte tenu du nombre de personnes infectées et des personnes guéries.

Mais au regard de ce qui se passe ailleurs, et en raison du fait que les tests de dépistage ne sont pas encore généralisés dans notre pays, ces résultats, loin de nous plonger dans une auto-satisfaction, doivent au contraire nous inciter à plus de vigilance, à plus de rigueur.

En effet, les mesures préconisées, laissent apparaître çà et là des failles.

1/-A propos de la mise en œuvre des mesures barrières contre la pandémie

Les plus importantes de ces mesures sont le port de masques, la distanciation sociale et le lavage régulier des mains.

Les F.D.R estiment que parmi ces mesures barrières, celles sur lesquelles il faudra mettre plus d’accent sont le port de masques et le lavage régulier des mains.

En effet, une observation des comportements de nos concitoyens permet de constater que la distanciation sociale n’est pas du tout respectée dans nos marchés, les rues et ailleurs.

Les regroupements denses et souvent sans port de masques que provoquent le programme dénommé « NOVISSI » en sont une illustration frappante.

C’est pourquoi, Les F.D.R convient le Gouvernement à rendre obligatoire le port des masques dans les villes touchées par la pandémie et sur toute l’étendue du territoire national, après les avoir fait fabriquer localement et fait distribuer aux populations.

2/-Sur les mesures sociales

Les F.D.R saluent les mesures socio-économiques annoncées par le Gouvernement pour faire face aux conséquences de la pandémie, notamment l’institution du programme « NOVISSI », mais déplorent les conditions discriminatoires imposées qui empêchent beaucoup de nos concitoyens à avoir accès à ce maigre revenu.

Les F.D.R., après analyse, estiment que l’exigence de présenter uniquement la carte d’électeur au détriment des autres pièces d’identité, notamment le passeport, la carte d’identité nationale, la carte professionnelle, la carte d’opérateur économique, le permis de conduire etc…., s’apparente à une mesure discriminatoire et d’exclusion.

Les F.D.R convient le Gouvernement à rendre le programme plus inclusif et demandent en particulier d’y inclure des mesures économiques d’accompagnement des paysans durant la campagne agricole en cours par une baisse sensible du coût des intrants.

Les F.D.R ont appris par ailleurs, à travers les médias, que les responsables de l’éducation ont annoncé que pour sauver l’année scolaire, il sera organisé un télé-enseignement par internet et à travers les télévisions et radios. Or, en la matière, tous les élèves n’ont pas les mêmes atouts quand ils résident dans des villes ou dans les campagnes.

Les F.D.R invitent instamment le Gouvernement à approfondir la réflexion sur la question, afin d’éviter que les élèves des villages, déjà défavorisés, ne soient sacrifiés.

Les F.D.R constatent avec satisfaction, dans la lutte nationale contre le COVID19, l’accompagnement des partenaires en développement, la forte mobilisation du personnel soignant et du Comité scientifique, l’invention d’un appareil respiratoire, la fabrication des solutions hydroalcoliques et des masques, et la poursuite des recherches par nos scientifiques, en collaboration avec des tradithérapeutes.

Les F.D.R félicitent donc les partenaires, le personnel soignant, le Comité scientifique et tous les autres acteurs impliqués dans la lutte contre la pandémie et demandent au Gouvernement de les soutenir dans cette bataille.

Les F.D.R. demandent enfin à chaque Togolaise et à chaque Togolais de prendre conscience du danger qui nous guette tous et d’observer les mesures barrières préconisées pour la survie de nous tous, car c’est en nous montrant responsables que nous gagnerons la guerre contre le Coronavirus au Togo.

Fait à Lomé, le 16 avril 2020

Le Président National
Me Paul Dodji Apévon