Infos Togo Pour la paix et la sécurité dans la Cedeao

Les FAT ne ménageront aucun effort

Publié le jeudi 17 mai 2018, par

Le Togo a engagé ce jeudi 17 mai un contingent de 70 policiers et gendarmes à Ménaka (Mali) dans le cadre de la mission des Nations unies pour la paix au Mali. Ils auront pour rôle de faire appliquer la loi. Les Togolais vont protéger les personnes et les biens, assurer les patrouilles, escorter et convoyer les VIP assurer la gardes de certains sites stratégiques.

Ils sont partis pour relayer l’équipe en place depuis un an. Eux, ils sont au nombre de 63 à rentrer au bercail dans l’après-midi de cette même journée. Ils sont fiers d’avoir mené à bien leur mission.

Ce geste du Togo intervient juste au lendemain de la fin des travaux de la 38ème réunion ordinaire du Comité des chefs d’Etat major de la Cedeao (Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest).

A Lomé, les chefs d’états major des Etats membres de la Cedeao ont procédé mercredi à l’adoption et l’équipement de la nouvelle structure de la force en attente de la Cedeao avec les promesses d’unités qui ont été faites. D’une voix unanime, ils ont recommandé le renforcement des moyens dont disposent los forces armées en Guinée-Bissau et en Gambie afin de leur permettre d’accomplir avec beaucoup d’efficacité leur mandat.

Pour le Togo ces décisions « permettre aux armées de la Cedeao de mener avec beaucoup d’énergie et de dextérité la lutte contre les menaces asymétriques qui se multiplient et mettent à rudes épreuves la paix, la stabilité, la sécurité dans notre espace communautaire », a déclaré Solitoki Esso, ministre d’Etat chargé des Affaires présidentielles, Représentant le Président de la République Faure GNASSINGBE.

C’est le Togo qui assume la présidence tournante de la CEDEAO à travers la personne du Chef de l’Etat Faure GNASSINGBE.

T228