Infos Togo Hôtel « Belle vue »

Les employés n’ont pas une belle vue sur leurs arriérées de salaire

Publié le mercredi 4 juillet 2018, par

Ils sont des employés de l’Hôtel « Belle Vue », situé à Lomé. Mais visiblement, ils ont du mal à voir leur salaire venir.

Ces employés, une quarantaine environ, ont crié leur colère hier mardi à travers un mouvement de sit-in organisé pour dénoncer « la négligence et le manque d’égard » du nouvel administrateur, Ahmed Koumoï Maman.

« Trop c’est trop, nous voulons nos salaires. On en a marre », c’est le cri d’hostilité scandé par ces employés à l’endroit du nouvel administrateur.

Pour la petite histoire, ces employés réclamaient au cours de cette manifestation, (6) mois de salaires impayés. Ils ont dès lors lancé un appel à l’aide à l’Etat et de la justice. « La situation devient très grave car il a déjà diminué nos salaires sans négocier et ça fait pratiquement 6 mois que nous ne sommes pas payés. Il fait les choses comme il veut à sa manière sans négociation à l’interne », ont dénoncé ces employés en colère qui ont souhaité que la justice togolaise se saisisse de leur dossier et de liquider cet hôtel, pour pouvoir leur verser leurs salaires.

Evoquant comment le nouvel administrateur a amorcé à sa nomination son opération de redressement de la boîte, un des employés, a déploré le fait que ayant pris fonction « le 29 janvier 2018, sa première action était de diviser les salaires en deux et en trois pour certains, d’une manière autoritaire et arbitraire sans avertissement ».

Il faut dire que ce conflit a pris sa source de la nomination d’Ahmed Koumoï Maman à la suite d’une mésentente entre Bernard Vignaud, actionnaire majoritaire (70%) qui avait géré cet établissement hôtelier pendant 14 ans, et Christian Schoeser (30%).

T228

N.B : Photo TripAdvisor LLC