Infos Togo Dislocation ou non de la C14

""Les Démocrates"" restent attachés à la dynamique de groupe et au peuple en lutte pour l’alternance

Publié le mardi 26 mars 2019, par

Les défections, la C14 en a connu au point que de 14 au départ, il n’en reste finalement que la moitié des partis qui ont soutenu jusqu’à ce jour la lutte enclenchée depuis le 19 Août 2017.

Si ces défections font croire à certains une fin d’une action collective de l’opposition, le parti de Nicodème Yao Habia, Les Démocrates, reste rattaché à cette dynamique qui a toujours guidée leur lutte. ""LES DEMOCRATES ont toujours une posture de dynamique de groupe"", ce sont là les mots d’un des responsables de cette formation politique, qui fait parti des sept partis politiques qui restent encore soudés, même si on ne sait juusqu’à quand.

Le président du parti et ancien député à l’Assemblée nationale togolaise appelle dès lors "" le peuple souverain togolais à rester mobilisés, déterminés et persévérants"". Il y tient à cette mobilisation du peuple parce que, croit-il dur comme fer, ""c’est le peuple qui apporte le changement dans un pays et pas un parti politique ni un leader"".

Habia et ses partisans indiquent par la même occasion qu’ils sont ""plus préoccupés par les réformes constitutionnelles, institutionnelles et électorales"" qu’une ""participation à une quelconque élection sans conditions de transparence et d’équité"".
T228