Infos Togo 1er Mai 2019 au Togo

Les Contrôleurs et Inspecteurs du travail sont mécontents

Publié le jeudi 2 mai 2019, par Gabinho

Même s’ils saluent au passage les quelques avancées obtenues dans la satisfaction de certaines de leurs revendications, les Contrôleurs et Inspecteurs du Travail réunis au sein du SYNACIT-Togo (Syndicat Autonome des Contrôleurs et Inspecteurs du Travail du Togo) sont mécontents. Et ils ne l’ont pas caché dans leur message hier 1er Mai 2019, à l’occasion de la fête des Travailleurs.

Dans leur message au ministre de la Fonction publique, ces derniers ont dressé une litanie de raisons de leur mécontentement. ""Ils sont en colère faute de moyens de transport pour assumer efficacement les visites d’inspection ; Ils sont en colère pour la diminution de leur budget qui est passé d’un million cinq cent mille (1 500 000 FCFA) à six cent mille (600 000 FCFA) ; Ils sont en colère faute d’appareils de mesure ; Ils sont en colère car ils sont entassés dans les bureaux ; Ils sont en colère à cause des salaires de misère sans prime de logement, de risque, de bibliothèque, de déplacement, de communication"", ce sont là des raisons évoquées par les Contrôleurs et Inspecteurs.

En attendant que des solutions ne soient apportées à ces manquements soulevés, Contrôleurs et Inspecteurs ont pris une décision catégorique qui d’après eux-mêmes est le dernier pilier de leur trilogie.

""Désormais, aucune visite d’inspection ne s’effectuera plus avec les moyens personnels des inspecteurs. Cette décision est valable également dans le cadre de la mise en œuvre du « Projet Gouvernance »"", telle est la décision prise par le SYNACIT-Togo.

T228

N.B : Photo archives