Infos Togo Togo-Coronavirus / Propagation

Les Biologistes médicaux togolais craignent le pire dans les prochains jours

Publié le mercredi 1er avril 2020, par Gabinho

Il ne s’agit pas d’une affirmation gratuite mais bien fondée sur les résultats d’un exercice effectué par l’Association pour la Promotion des Biologistes Médicaux au Togo (APBM-Togo) et qui avait porté sur l’échiquier des cas de contacts liés au COVID-19 au Togo. De ce qui ressort de cet exercice, à en croire l’APBM-Togo, le risque de contamination devient assez élevé. Ce qui l’amène à recommander le tri des patients dans les structures sanitaires.

Des dires du président de cette association, Kossi Kabo, le pire pourrait advenir dans les prochains jours pour ce qui est de la propagation du Covid-19. « Quand on fait un petit exercice sur l’échiquier des cas contact, on se rend compte que le risque devient assez élevé et nous devons nous fédérer contre la pandémie de coronavirus. Les hôpitaux doivent en cette période revoir le traitement du flux des patients qui sollicitent leur service. Donc organiser dès l’entrée le tri des patients », écrit-il. Il est dès lors temps d’après lui de redoubler d’effort contre la propagation du virus à travers le respect des mesures barrières d’hygiène.

L’association en rappelle dès lors les 17 lignes directrives aux uns et aux autres. Il y a le lavage systématique des mains de toute personne entrant dans le centre, la prise systématique de température par un thermoflash, le tri des patients, demander au patient qui a un syndrome grippal ou une fièvre de se couvrir le nez et la bouche avec une bavette mise à sa portée, respecter une distance de 1 mètre entre les patients au niveau du hall d’attente, disposer en biais les chaises au niveau de l’accueil, disposer les chaises de consultation en biais par rapport au personnel de consultation, porter systématiquement les gants jetables pour tout contact avec un patient venu en consultation.

On retient aussi parmi les recommandations de l’APBM-Togo, le port systématique des lunettes ou un écran facial, du tablier et du masque au niveau du laboratoire, le jet des gants dans des poubelles convenables, le lavage correct des mains après chaque acte, si cas suspect, l’isolement du patient, faire la notification et désinfecter la salle de consultation, ouvrir les portes avec le coude et désinfecter régulièrement les poignets avec du gel hydroalcoolique, autoriser un seul accompagnant par patient, tenir les lieux de travail et bureaux toujours propres et désinfecter tous les jours, limiter au strict utile les déplacements à l’intérieur du centre, et enfin tenir des réunions d’évaluation : chaque jour entre les responsables et chaque semaine pour l’ensemble des personnes impliquer.

Pour rappel, à ce mercredi 1er Avril 2020, le Togo est à 36 cas confirmés de personnes infectées au Covid-19, 24 cas actifs, 10 personnes guéries et 2 décès.
T228