Infos Togo Education au Togo / Etat des lieux fait par le Groupe de travail

Les besoins du secteur estimés à des centaines de milliards de F cfa

Publié le vendredi 16 février 2018, par

Alors que les semaines se suivent les grèves aussi, dans le secteur de l’enseignement au Togo, le Groupe de travail mis en place par le Premier ministre Komi Klassou et son gouvernement pour réfléchir et proposer des solutions aux problèmes de ce secteur continue aussi ses séances de travail.

Ainsi, les membres de ce groupe se sont retrouvés à nouveau ce vendredi à Lomé. Selon le point des travaux qui a été livré à la presse, les travaux ont permis de se plancher sur les besoins en infrastructures mobilières et immobilières, les effectifs réels des enseignants, les équipements matériels et outils pédagogiques des supports tant pour les enseignants que le personnel des encadrements et les besoins en matière technique et professionnelle

Et, pour le sous secteur des enseignements primaire et secondaire, il ressort de l’état des lieux 1.678.435 élèves sont recensés pour cette année scolaire 2017-2018. Et les prévisions indiquent qu’il faut s’attendre à 1.800.000 élèves pour l’année scolaire 2018-2019.

Il est également revenu la nécessité de construire des salles de classes. on a recensé également 541 établissements socolaires communautaires. L’Etatdoit dès lors s’en occuper.

L’état des lieux 2016-2017 affiche également 34.363 enseignants et 12 878 volontaires. Il urge dès lors pour combler les besoins, de recruter au moins 13000 enseignants rien que pour les enseignements primaire et secondaire.

Quant à l’enseignement technique, il y a besoin de 267 enseignants.

Toute évaluation faite, pour couvrir ces besoins, il y faudra des centaines de milliards de F cfa.

Un petit détail fait, sur le budget national 2018, qui est de plus de 1318 milliards F cfa, plus de 112 milliards de F cfa sont alloués à l’enseignement primaire et secondaire, dont 69,729 milliards serviront à faire face aux salaires, 12,773 milliards de F cfa pour les primes, et 2 milliards de F cfa pour les indemnités.

T228