Nos régions Savanes

Les acteurs de développement sensibilisés sur les armes chimiques par l’ANIAC

Publié le jeudi 7 juin 2018, par

La prévention des risques s’appuie sur les principes généraux de prévention. Le gouvernement togolais pour sa part a créé le 04 novembre 2015 par décret n°2015-082/PR l’Autorité Nationale pour l’Interdiction des Armes Chimiques (ANIAC). La création de cette institution va répondre donc aux obligations de la convention sur l’interdiction des armes chimiques notamment celles de la lutte contre la mise au point, la fabrication, l’emploi, le stockage et le transfert des produits chimiques en vue de leur utilisation responsable au bénéfice des populations qui méconnaissent les rouages de ces produits qui constituent u grand danger pour leur santé.

Pour amener les uns les autres à s’imprégner des dangers liés à l’utilisation de ces produits chimiques, l’ANIAC a rassemblé les principaux acteurs de développement ce 07 juin 2018 à Dapaong pour une séance de sensibilisation sur toutes les sortes des armes chimiques et leurs conséquences sur l’environnement et sur l’ensemble de la santé avec un accent sur celle humaine.

L’objectif principal est d’informer et de sensibiliser ceux-ci dans la manipulation et la gestion des produits chimiques sur leurs risques et les mesures appropriées à adopter en face de ces produits.

L’une des missions de l’ANIAC est d’organiser des séances d’information, de formation et de sensibilisation des populations à la base sur les effets désastreux des produits chimiques dans leurs usages.

V.G. (Télégramme228-Savanes)