Infos Togo Indice Mo Ibrahim de la gouvernance africaine

Le Togo, 11ème meilleur réformateur d’Afrique

Publié le jeudi 1er novembre 2018, par

Publié le 29 Octobre dernier, l’Indice Mo Ibrahim de la gouvernance africaine (IIAG) 2018 laisse constater que le Togo arrivé au 30ème rang général avec 49,1 points (la moyenne étant 49,9 sur 100) est bien le 11ème meilleur réformateur du continent africain. Il signe ainsi son entrée dans le top 15 des meilleurs réformateurs, juste derrière la Côte d’Ivoire (+12,7 points), le Rwanda (+5,9 points), le Kenya (+6,1 points), le Maroc (+7,3), et le Zimbabwe (+10,8).

Il est relevé pour le cas du Togo que cette performance s’explique par l’amélioration de la gouvernance (+5,2 points), grâce à une série de réformes mises en œuvre depuis un moment par ce pays.

Et sur la liste des bons élèves de l’Indice Mo Ibrahim de la gouvernance africaine on retrouve la Côte d’Ivoire qui, avec une meilleure progression, soit 12,7 points, passe de la 41ème à la 22ème place. Tandis que le Maroc, avec 10 points gagnés, quitte le 25ème rang pour le 15ème, et que le Kenya complète le trio de tête avec 8 points de plus, se pointant ainsi à la 11ème place contre 19ème.

La tête du classement, en tenant compte des critères de la sécurité et l’état de droit, la participation et le droit de l’homme, le développement économique durable, le développement humain, est toujours bien tenue par l’Ile Maurice (79,5 points), suivi des Seychelles (73,2 points), du Cap-Vert (71,1 points), de la Namibie (68,6 points) et du Botswana (68,5 points).

Constat général fait par l’IIAG, « …plus de la moitié (19) des 34 pays qui ont amélioré leur niveau de gouvernance globale au cours de la dernière décennie enregistrent un essoufflement au cours des cinq dernières années, soit que leur taux de progression ait ralenti, soit même qu’ils aient amorcé un déclin ».
T228