Infos Togo En un an de vie

Le SYNATO négocie un conservatoire pour les artistes togolais

Publié le samedi 7 juillet 2018, par Gabinho

C’est l’information communiquée par le Secrétaire général du Syndicat national des artistes du Togo (SYNATO), Georges Koudéma Redah.

Selon ce dernier qui dressait le bilan d’un an de parcours dans les colonnes de nos confrères de Togotopnews, ce syndicat porté sur les fonts baptismaux en février 2017, est en train de négocier « un conservatoire pour notre pays afin que les artistes puissent se former, devenir professionnel et vivre de leur art ». Ceci dans l’optique de permettre aux artistes togolais de mieux se former.

Parlant du Fonds d’Aide à la Culture, Koudéma Redah pense qu’il urge aujourd’hui pour les artistes de s’informer sur les diverses opportunités qui s’offrent à eux car, « il y a beaucoup de fonds destinés à nous les artistes ». Il a énuméré entre autres, les fonds de garantie de la BIDC, de la Francophonie, de la CEDEAO, de l’Union européenne.

Il s’est pour l’occasion réjoui de ce que grâce à leurs actions, « l’artiste peut ouvrir gratuitement ses comptes au niveau de Orabank, il suffit qu’il ait la carte de SYNATO » et peut également y faire des prêts sous certaines conditions.

Pour permettre aux 12000 artistes que compterait le Togo de vivre de leurs arts d’ici à 2025, le SYNATO, d’après son SG s’est assigné pour tâche de recenser tous à travers le Togo.

Raison pour laquelle, en un an de parcours, ce syndicat est désormais représenté dans les 5 régions économiques du pays et dans pratiquement 11 préfectures.
T228