Monde Préparatifs du Mondial Qatar 2022

Le stade Al Bayt, ce joyau niché dans le désert qatari décrit par Foussena Djagba

Publié le jeudi 19 décembre 2019, par Gabinho

Al Khor city, une ville au nord du Qatar bâtie sur une terre aride à quelque 50 kilomètres de la capitale, Doha, abrite le stade Al Bayt, le 2ème plus grand des stades qui vont abriter le prestigieux festival du ballon rond mondial, la Coupe du monde de FIFA 2022 au Qatar, avec une capacité de 60.000 places. La capacité du stade Al Bayt sera réduite après la coupe du monde 2022 à 45.000.

Ce prestigieux stade, avec une touche orientale, est doté d’un hôpital, de restaurants, d’un commissariat, d’un hôtel et surtout d’un parking pour 10.000 cars minimum

Directeur du projet, Mohamed Ahmed ne peut cacher un sentiment de satisfaction : c’est dans un désert, il y a 3 ans, que le projet a débuté s’exclame-t-il avec fierté. Le stade Al Bayt est terminé à 98 pour cent et devrait pouvoir être livré dans le premier trimestre de l’année prochaine.

Outre le stade, la ville d’Al Khor est doté d’un aéroport et surtout d’un transport ferroviaire, le metro, qui dessert toutes les grandes villes, notamment les 7 villes désignées pour abriter la Coupe du monde 2022.

Le Comite suprême pour la livraison et l’héritage est à féliciter. Son patron, Hassan Al Thawadi a tenu parole que toutes les infrastructures seront prêts deux ans avant le coup d’envoi du Mondial 2019.

Foussena Djagba