Infos Togo Protection sociale / Secteur informel

Le RNMA-PS Togo en campagne à Lomé

Publié le samedi 26 octobre 2019, par Gabinho

Les cibles, des acteurs du secteur informel, la jeunesse togolaise et des sans-emploi. Depuis ce Samedi matin, le RNMA-PS (Réseau National Multi-acteurs de Protection Sociale) Togo a lancé une campagne de sensibilisation à l’endroit des cibles précitées. Thème de cette campagne, "La protection sociale : un droit fondamental pour tous".

D’abord, ce fut les premiers (les acteurs du secteur informel), qui ont eu l’honneur, à travers une rencontre, de se faire sensibiliser sur « le droit à la protection sociale avec un focus sur l’extension de l’assurance maladie universelle (AMU) et le rôle des mutuelles de santé ».

Il s’agit d’après le point focal du RNMA-PS Togo au sein du Réseau ouest-africain de protection sociale, Soulima Niwa, « d’une campagne de sensibilisation de l’opinion nationale sur le droit à la protection sociale avec un focus sur l’extension de l’assurance maladie et le rôle que les mutuelles de santé doivent jouer. Le réseau est en train de mettre en œuvre une série d’actions de plaidoyer en direction de l’autorité pour que l’extension de la protection sociale dans le cadre du programme phare de l’OIT sur l’extension de la protection sociale puisse être effective. En se basant sur la convention 102 sur les règles minimums de protection sociale que notre pays le Togo a également ratifié en 2013. Nous sommes en train de faire en sorte que les mesures prévues dans cette convention puissent être effectives pour tous les Togolais, et en particulier, les acteurs de l’économie informelle, et du monde rural ». S’il reconnait que pour le cas Togo, des choses sont faites, il y a encore à faire. « Aujourd’hui, il y a des initiatives de protection sociale dans le cadre de cette convention, mais qui s’arrêtent à une infime partie de la population, essentiellement, les travailleurs du secteur formel et du secteur privé formel. Il s’agit de la CNSS (Caisse Nationale de Sécurité Sociale), la CRT (Caisse de Retraite du Togo) qui couvrent les agents de l’Etat toutes catégories confondues, de l’INAM qui offre l’assurance maladie informelle aux agents de l’Etat et assimilés également. C’est quelques initiatives de protection sociale et récemment, l’Etat a mis en œuvre certains projets, tels que le programme présidentiel pour la protection sociale en milieu scolaire School Assur, et récemment, on nous annonce l’inclusion de 100.000 artisans à l’INAM », reconnait-il avant de poursuivre, « mais il est de constater que les acteurs de l’économie informelle font 80% de la population active du pays, et contribue au PIB national à hauteur de 44%. C’est tout ce monde qui est laissé pour compte, dans le cadre de l’extension de la protection sociale. C’est pour ça que nous voulons attirer l’attention de l’opinion nationale sur le droit à la protection sociale et sensibiliser les acteurs pour qu’ils puissent connaitre leurs droits et s’organiser pour pouvoir demander à l’Etat de leur faire bénéficier de ce droit », et « c’est l’objet même de cette campagne qui commence aujourd’hui et va se poursuivre avec d’autres activités.

Dans le déroulé de son agenda, le RNMA-PS Togo a organisé toujours ce Samedi dans l’après-midi dans un quartier de Lomé, « un gala de football pour adresser le même message à la jeunesse togolaise, aux sans emplois, pour leur dire que la protection sociale, ils en ont droit ».

Pour rappel, la Protection sociale est l’ensemble des mesures mises en œuvre par le gouvernement ou par une communauté pour pouvoir couvrir les risques sociaux que sont la maladie, la vieillesse, l’accident de travail, les pertes de revenus, pour qu’ils ne pèsent pas sur les activités normales des individus.

T228