Infos Togo Médias

Le regret de Jean-Paul AGBOH en quittant le CONAPP

Publié le jeudi 17 mai 2018, par

Après deux mandats de deux ans, Jean-Paul AGBOH remet en cause son fauteuil de président du Conseil national des Patrons de Presse (CONAPP). L’assemblée générale élective est prévue vendredi à Lomé. Mais à quelques heures, le président sortant regrette un certain nombre de choses.

Jean-Paul AGBOH a été l’invité d’Eric GATO jeudi dans son émission journalière. Il a fait un petit bilan de son mandat, bilan satisfaisant, selon lui. Il se félicite que durant son mandat, le Conapp n’a pas été surpris de prendre position sur l’actualité politique.

De manière générale, il laisse « le CONAPP dans un état meilleur que celui dans lequel on l’a trouvé, un conseil avec une bonne image, respectable et respectée, dynamique, attractif, déterminé à apporter des solutions aux problèmes qui se posent aux patrons de presse, un CONAPP ouvert prêt à assumer son rôle », a-t-il déclaré sur Taxi Fm.

Ce rôle, faut-il le rappeler, est de défendre les intérêts matériels et moraux des patrons de presse membres du CONAPP, pas plus.

Malgré cette satisfaction, il regrette que bon nombres de projets n’aient pas été réalisés faute de financement.

Entre autres, la construction du siège de la structure, le retour à la maison de toutes les organisations professionnelles des patrons de presse, la messagerie

« Depuis 2014, nous n’avons pas eu pas de financement public comme la maison de la presse. Pire, sur le bolet cotisation des membres, la bonne majorité n’est pas à jour », regrette M. AGBOH qui souligné détester la calomnie dans l’objet de nuire, chose à laquelle il a plusieurs fois assisté durant son mandat.

Néanmoins, les comptes sont au vert et le bilan sera présenté demain. tout est fait selon lui pour ne pas laisser de dettes au nouveau bureau qui sera installé.

T228