Infos Togo Agoè-Nyivé 4 / Tentative de destitution du Maire Adamou Abdoulaye

Le préfet Awaté juge gravissime l’acte posé par les Conseillers et interpelle le Trésorier payeur

Publié le vendredi 23 octobre 2020, par Gabinho

Il était d’ailleurs à la séance de la session au cours de laquelle les Conseillers ont aussitôt après son départ procédé à un vote pour destitution du Maire Adamou Abdoulaye. Lui, c’est le préfet d’Agoè-Nyivé, Hodabalo Awaté. Plusieurs jours après que cette affaire de destitution soit protée au grand jour, le représentant de l’administration centrale dans cette préfecture à 6 communes dont Agoè-Nyivé 4, pense que l’acte posé par les Conseillers municipaux de cette commune, c’est-à-dire « la destitution d’un maire est un acte suffisamment grave et important et ne saurait dépendre d’un seul article de la loi sur la décentralisation ».

Entre autres pions poussés par Hodabalo Awaté, il y a le fait que la destitution du maire Adamou Abdoulaye ne soit pas à l’ordre du jour lors de la 3ème session ordinaire de la commune d’Agoè-Nyivé-4, mais aussi, l’absence de preuves suffisantes pour les accusations portées contre l’élu local Abdoulaye, accusé par ses pairs de de fautes graves dont la malversation sur les tickets.

Si Adamou Abdoulaye parle de coup monté et continue de clamer son innocence, le préfet Colonel pour sa part interpelle le Trésorier payeur afin d’élucider les zones d’ombres de cette affaire. En attendant, il invite les membres du conseil municipal de cette commune à faire preuve d’humilité au profit de la vérité.
T228