Infos Togo Grève de la faim / 13ème jour

Le potentiel vital de Habia entamé, d’après un médecin

Publié le lundi 1er octobre 2018, par

Il y a 13 jours, il entamait une grève de la faim pour exiger la libération des détenus politiques et la mise en œuvre effective de la feuille de route de la CEDEAO. Nicodème Habia, puisque c’est de lui qu’il s’agit, vivrait des moments difficiles.

Alors que le porte-parole du gouvernement togolais et cadre de UNIR, Gilbert Bawara, hier dimanche chez nos confrères de Pyramide Fm qualifiait de « comédie », cette grève de la faim entamée par le président du parti Les Démocrates, Nicodème Habia, dont le parti est membre de la Coalition des 14 partis de l’opposition togolaise, d’après nos confrères de Icilome, un médecin qui a consulté l’homme aujourd’hui émet des inquiétudes quant potentiel vital de ce dernier qui aurait également refusé de se faire soigner. Ainsi, une ambulance qui aurait été dépêchée pour son évacuation dans une clinique de la ville de Lomé serait repartie sans le gréviste qui aurait opposé un refus catégorique à quelque tentative de le faire quitter l’Ambassade du Ghana.

Des informations données par le Chef de file de l’opposition, Jean-Pierre Fabre, préalablement à la dépêche de cette ambulance, c’est un avion médical envoyé par le Ghana pour évacuer Habia Nicodème à cause de son état dégradant dû sa grève de la faim, qui s’est vu refusé son atterrissage à l’aéroport Gnassingbé Eyadéma de Lomé.
T228