Nos régions KPENDJAL - OUEST

Le PND exposé aux femmes du MFU

Publié le lundi 4 novembre 2019, par Gabinho

Nombreuses étaient-elles le 02 novembre dernier dans le canton de Tambonga à répondre à l’appel du Mouvement des Femmes du parti UNIR (MFU). Elles sont venues des différents coins et recoins de la préfecture de Kpendjal-Ouest au sein du MFU qui a voulu baigner ces dernières dans le lit du Programme National du Développement (PND). C’est une initiative de Mme DJAGBA Namka, présidente préfectorale du MFU Kpendjal-Ouest avec le soutien financier de l’Association des Jeunes pour l’Union des Togolais (AJUT).
A la cérémonie d’ouverture des travaux, Mme Namka a vivement remercié le chef de l’Etat, son Excellence Faure Essozimna GNASSINGBE pour sa lutte qui vise le mieux-être de tous les togolais en général, et des femmes en particulier ; elle a félicité le président de la république et son gouvernement pour leur bataille axée sur l’épanouissement de la femme togolaise.
M. LARE Binjamin, président national de l’AJUT, a été reprensenté par M. BARRY Oumorou, vice-président de l’AJUT. Pour ce dernier, le soutien pour la rencontre de formation des femmes du MFU n’est pas un hasard ; il s’inscrit dans le plan adopté de l’AJUT depuis le lancement du PND, pour accompagner le gouvernement dans la réalisation des attentes de ce Programme. Pour M. Barry, le PND est un pacte social pour le développement du Togo et qui parle de pacte, parle d’un engagement total. Et c’est cet engagement qui anime et caractérise l’AJUT depuis le lancement du PND. M. BARRY Oumorou ajoute que le lancement du PND vise plusieurs objectifs au rang desquels, l’équité de genre et autonomisation des femmes. Une vision qui veut faire du Togo un pays émergent, sans discrimination, où les hommes et les femmes auront les mêmes droits, les mêmes chances et opportunités de participer à son développement et de jouir des bénéfices de sa croissance. Il a, avant de finir invité les femmes à s’investir pour écouter le formateur afin de bien s’imprégner de ce Plan qui va être une opportunité de décollage de toutes les femmes du Togo, celles de la région des Savanes et en particulier, celles du canton de Tambonga sur le plan de croissance de l’économie locale qui implique leur participation au développement local, base du développement de tout le Togo.
M. MINTOIBA Komlan, maire de la commune de Kpendjal – Ouest 2 a, dans son intervention d’ouverture exhorté les participantes à se donner pour appréhender le contenu de la formation sur le PND ; il n’a pas manqué de remercier AJUT, le partenaire du MFU –Kpendjal pour son accompagnement en vue d’amener les femmes à comprendre la politique du chef de l’Etat, mais aussi à comprendre le PND pour une mobilisation et une participation active des femmes de la préfecture de Kpandjal-Ouest.
La rencontre a connu également la présence du maire adjoint de la commune de Cinkassé 2, M. NAKORDJA Tchablinane, du chef de canton de Tambonga, d’une forte délégation des membres de l’AJUT venue de la préfecture de Tône et plusieurs leaders d’opinions de la préfecture de Kpendjal –Ouest.
V.G.(Télégramme 228-Savanes)