Infos Togo Présidentielle de 2020 / Satisfait de la campagne électorale globalement apaisée

Le MJCT fait des projections sur la période postélectorale et interpelle la jeunesse

Publié le vendredi 21 février 2020, par Gabinho

La présidentielle de 2020, c’est demain 22 Février au Togo. Plus de 3 millions de Togolais sont appelés à choisir entre 7 candidats dont le président sortant Faure Gnassingbé, celui qui dirigera le pays pour les 5 prochaines années. Si la période postélectorale est la plus crainte au Togo, du fait de l’histoire, le MJCT (Mouvement Jeunesse Consciente du Togo), qui a fait de la paix et de la non-violence son cheval de bataille, a choisi de s’adresser à la jeunesse togolaise.

« Le Mouvement Jeunesse Consciente du Togo considère que la période postélectorale reste très importante dans le processus. Par conséquent, il invite la jeunesse togolaise à continuer par cultiver la paix en ne cédant à aucune manipulation, quelque soit son origine, pouvant permettre le retour à la violence. Il invite les candidats à respecter les principes démocratiques en leur demandant de faire recours aux voies légales quant aux éventuelles réclamations après la proclamation des résultats provisoires ou définitifs de l’Election présidentielle. Il invite, une fois encore la jeunesse togolaise, à garder cette attitude de paix, gage de tout développement durable », c’est ce qu’écrit le MJCT de Victoire Ametsyo, dans un communiqué rendu public hier, alors que prenait fin la campagne électorale et que l’on se dirige vers les opérations de vote pour ce 22 Février 2020.

Dans la suite de ce document, le mouvement au devise « patriotisme, citoyenneté et développement », « lance un appel à la jeunesse togolaise à continuer par œuvrer afin de pérenniser cette atmosphère de paix tout au long du processus ». Aussi convie-t-il « à prendre ses responsabilités en participant massivement à l’élection présidentielle ».

Il attend de la jeunesse togolaise, et partant du peuple togolais, à la voir « prôner les valeurs de paix et à travailler pour le respect et la sauvegarde du patriotisme national car l’histoire du Togo est en train d’être réécrite » et que la jeunesse ne saurait rester en marge de cette dynamique.

D’avance, le M. Ametyso et ses pairs constate une certaine maturité de la jeunesse togolaise qui a permis de mener globalement « une campagne électorale apaisée et sans violence, en dehors de quelques incidents mineurs relevés dans certaines localités ». Le MJCT se dit satisfait vis-à-vis de toutes les formations politiques et de leurs candidats respectifs quant au bon déroulement de la campagne électorale.

T228