Infos Togo Législatives du 20 Décembre 2018 / Refus d’entrée à la CENI et ...

Le MJCT dénonce ""un complot visant à faire échouer les efforts de résolution de la crise entrepris par la CEDEAO""

Publié le jeudi 15 novembre 2018, par

Le MJCT (Mouvement Jeunesse Consciente du Togo) de tout temps a lutté pour un règlement pacifique de la crise sociopolitique actuelle. Au cours d’une nouvelle sortie devant la presse ce Jeudi, ce mouvement dirigé par Victoire Amestyo a réitéré ses convictions profondes sur certains sujets de l’heure.

Premier de tous ces points, c’est le refus opposé par la C14 à ses 8 représentants d’intégrer la CENI. Pour le MJCT, ""c’est en étant dans la structure que ses représentants peuvent dénoncer les irrégularités et les manquements s’ils les constatent. Le reste n’est que du dilatoure et de l’affabulation"".

Quant aux trois jours supplémentaires de recensement électoral et qui vont du 16 au 18 Novembre 2018, M. Ametsyo et ses collègues disent saluer cette prorogation et invitent donc ""les citoyens togolais qui n’ont pas eu la chance de se faire enregistrer à la première phase du recensement électoral à sortir massivement pour accomplir leur devoir civique"".

Si le MJCT se réjouit de ce que les choses ont évolué avec un nouveau projet de loi sur les réformes constitutionnelles recommandées par la feuille de route de la CEDEAO, et les mesures d’apaisement en accélérant soit les procédures judiciaires et à étudier la possibilité des mesures de clémence additionnelle en faveur des personnes encore détenues, il juge malheureuses "" les vives critiques de la part de la coalition des 14 partis de l’opposition"".

Le mouvement dénonce dès lors un complot visant à faire échouer tous les efforts entrepris par la CEDEAO"" en vue de régler définitivement la crise togolaise. Proclamant son soutien indéfectible au processus électoral en cours, le MJCT invite ""la jeunesse togolaise à ne plus se laisser manipuler pr des acteurs politiques à travers leur appel à manifester"".

T228