Infos Togo Afagnan / Affaire de don de table-bancs offertes et puis retirées par le donateur

Le mis en cause dément : CEG Houndjoé-déké n’est pas Cours Millénaires !

Publié le vendredi 6 novembre 2020, par Gabinho

Un emprunt n’est pas un don, c’est en résumé ce que l’on peut comprendre du démenti apporté par Agossa Agbassou dans deux audios parvenus à notre rédaction portant sur cette affaire qui fait beaucoup jaser depuis hier dans les médias et sur la toile et portant sur le retrait d’un don en table-bancs qu’il aurait fait au CEG Houndjoé-déké dans Afagnan. Selon le concerné, qui fut présenté comme l’auteur du don et qui aurait retiré ce don après, il ne s’agissait en aucun moment d’un don fait pour quelque campagne électorale que ce soit mais d’un emprunt qu’il a fait au CEG de la localité qui fut ravagée par un incendie. Et donc il était convenu de ce qu’il mette à disposition ces table-bancs appartenant à son établissement à Lomé « Cours Millénaires », pour soulager un moment ses jeunes frères et sœurs et enfants, le temps que la communauté s’organise pour commander et fabriquer des bancs. Et donc d’un emprunt. Et donc c’est pour besoin au niveau de Cours Lumière qu’il a été mis fin à l’emprunt en question et non pour quelque question de vote ou pas vote.

Toutefois, voici ce que nous écrivions en début de journée sur cette affaire à l’aune de ce que nous avions comme information…..

Comédie politique au Togo
Candidat malheureux aux locales de 2019, il retire ses table-bancs offertes à une école lors de la campagne électorale

Décidément, les candidats à diverses élections au Togo ne cesseront de nous surprendre. Après les candidats malheureux qui ont fermé le robinet d’une pompe pour n’avoir pas été élus, d’autres qui ont pris des potentiels électeurs en ennemis pour la même cause, en voilà un autre qui fait parler de lui.

D’après nos confrères de « Flambeau des Démocrates », un politicien, qui dans la fièvre des élections locales de Juin 2019, ayant fait don de table-bancs à un établissement scolaire à Afagnan (Préfecture de Bas-Mono), pour se venger, est retourné sur ses pas dans sa circonscription pour retirer ses dons faits à la communauté lors de la campagne électorale.

Si le confrère a pris soin pour le moment de taire le nom de ce politicien, tout porte à croire qu’il accuse la communauté de n’avoir pas honoré son engagement, puisqu’il était dit qu’il ferait mieux si ces populations lui accordaient leur voix.

Avis donc à nos amis électeurs qui prennent les 2.000 F cfa, T-shrit et autres gadgets, et dons lors des campagnes électorales, attendez-vous dorénavant au pire si jamais vos donateurs ne sont pas élus.
T228