Infos Togo Arrestation Adjamagbo-Djossou

Le ministre Prof Ayéwadan Akodah : "Laissez la justice faire son job"

Publié le vendredi 11 décembre 2020, par Gabinho

C’est une invitation du ministre aux nombreux partis, mouvements, associations qui ont plaidé pour la remise en liberté de Mme Adjamagbo-Johnson, et son camarade de lutte, Gérard Djossou, tous deux jetés en prison suite au mandat de dépôt pris par le Doyen des juges d’instruction du tribunal.

Cependant le gouvernement togolais n’a pas cédé à toutes ces protestations.

Suite aux récentes interventions de l’Internationale Socialiste (IS) et du Conseil Épiscopale du Togo CET sur la détention des responsables de la Dynamique Mgr Kpodzro et du prophète Esaïe Dékpo, curieux, les confrères de RFI ont voulu entendre les raisons du gouvernement qui sous-tendent ces arrestations, en interrogeant le ministre en charge de la Communication et porte-parole du gouvernement, prof Akodah Ayewadan.

« Le secret qui entoure la procédure ici a pour but de préserver la présomption d’innocence des personnes citées. Il est d’ailleurs notable que les personnes citées ont obtenu la visite, notamment du CACIT (Collectif des associations contre l’impunité au Togo) et de la CNDH (Commission nationale des droits de l’homme). Donc, à ce stade de la procédure, le gouvernement ne peut faire de déclaration particulière », a soutenu le ministre de la Communication et des Médias.

Severin A