Infos Togo Session budgétaire de Golfe 1

Le Maire Gomado et les Conseillers municipaux font leurs prévisions pour la Gestion 2021

Publié le mercredi 23 décembre 2020, par Gabinho

C’est parti pour plusieurs jours pour la Session budgétaire du Conseil communal de la Commune de Golfe 1. Les travaux de cette session ont été ouverts ce mercredi matin dans un hôtel de cette Commune du Grand Lomé.

Au cours de la cérémonie qui sanctionné l’ouverture de cette session qui se veut une obligation légale, il a été question pour le préfet du Golfe, Komlan Agbotsè, de prodiguer des conseils aux élus locaux de cette Commune qu’il porte disait-il dans son cœur, pour la simple raison qu’il se sent toujours en famille à chaque occasion qu’il partage avec cette équipe dirigeante à la base. De ces conseils, il est à retenir que le représentant du pouvoir central a suggéré aux participants à cette session budgétaire de Golfe 1 de « voir les priorités laissées en 2020 et qui peuvent être réalisables en 2021 ». Une suggestion qu’il a formulé en tenant compte de ce que ces élus locaux ont été choisis par des électeurs qui attendent de voir s’ils peuvent faire le minimum de ce qu’ils ont promis.

« Nous avons des défis à relever et les défis nous les connaissons tous. Nous avons un marché, que faire ? Est-ce que ce marché seul nous suffit pour faire rentrer les recettes ? Il faut revaloriser les autres marchés de la commune. Des rues qui ont des nids de chameau. C’est à vous conseillers de faire des propositions. Prévoyez le maximum. Si nous prévoyons le maximum, et que nous faisons le minimum, c’est déjà bon ». Ce sont là des mots de conseils du préfet Agbotsè aux élus locaux de Golfe 1.

Premier responsable de la Commune de Golfe 1 (Bè Est), le Maire principal, Joseph Gomado, s’est réjoui de ce que cette session s’ouvre au lendemain du lancement du Plan de Développement de la Commune (PDC). De ses explications, cette session devra aider à faire des prévisions sur l’année 2021, en se fondant sur le document de budget primitif soumis à l’appréciation des participants à la session. « Budget acte par lequel sont prévus les dépenses... et nous ne pouvons pas se dérober de cette tradition », avait-il assuré. S’il reconnait au passage que les prévisions de 2020 n’ont pas tous connu une mise en œuvre, il est sûr d’une chose, « en unissant nos forces et nos énergies, nous réussirons », et c’est à cela il a invité les Conseillers municipaux de Golfe 1 à l’ouverture des travaux de cette session budgétaire.
T228