Infos Togo Violences sociopolitiques de 2005

Le HCRRUN indemnise et implore le pardon des victimes non-vulnérables à leurs bourreaux

Publié le mardi 20 mars 2018, par

Chose promise, chose due ! Comme annoncé il y a quelques jours, le HCRRUN (Haut-Commissariat pour la Réconciliation et le Renforcement de l’Unité Nationale) a entamé ce mardi l’indemnisation des victimes non-vulnérables de 2005 de la zone Lomé et ses environs.

Avant la remise des chèques aux victimes, ces dernières ont été briefées sur le processus d’indemnisation par la présidente du HCRRUN et les personnes ressources. Ces dernières ont été informées de la reconnaissance du gouvernement sur le fait qu’elles aient été victimes d’actes de violence au cours du cheminement politique et démocratique du Togo.

Aussi, il leur a été expliqué le choix de ce dernier, de prendre soins de ces victimes, même si leurs bourreaux ne sont toujours pas identifiés et reconnus. Dès lors, au nom du gouvernement, le HCRRUN a sollicité de la part des victimes non-vulnérables, du moins celles présentes au lancement de cette phase d’indemnisation de Lomé, le pardon, à leurs bourreaux. Elles ont été conviées au cours des échanges qui s’en ont suivi à se relever de leur mauvaise passe pour faire face à l’avenir.

Des informations données par le HCRRUN, elles plus de 2200 victimes concernées par cette étape 2 des indemnisations qui devront retirer leur chèque des mains du HCRRUN. Mais pour ce qui concerne les préfectures du Golfe, d’Agoè, de l’Avé (Kévé) et le Grand Lomé, un premier jet de 144 personnes sera servi du 20 au 23 Mars 2018.

Après ce groupe de victimes non-vulnérables de 2005, le HCRRUN devra organiser des équipes à travers tout le pays pour servir celles au niveau du pôle I, Kara, et du pôle II, plateau ouest et plateau Est. Et ce n’est qu’au terme de l’indemnisation d’une partie de ces victimes non-vulnérables avec les 2 milliards préalablement reçus par le HCRRUN que ce dernier aura, après un bilan financier à programmer une nouvelle phase avec le prolongement d’enveloppe de 5 milliards qui lui a été alloué par le gouvernement.
T228