Infos Togo Décisions du premier jour du dialogue

Le gouvernement s’exécute en actant la libération des détenus

Publié le mardi 20 février 2018, par

« La libération de 45 es 92 militants de l’opposition arrêtés lors des manifestations qui ont eu lieu depuis le 19 Août 2017 et détenus en prison ». C’est l’un des premiers points d’avancement connu hier lundi au premier jour du dialogue inter-togolais. A peine la décision prise qu’elle est actée. Selon des informations parvenues à notre rédaction ce jour, six de ces 45 personnes dans les geôles de Lomé ont été libérées alors que sept autres ont connu le même sort heureux à Atakpamé.

C’est un bon début d’exécution des retombées du premier jour de discussion qui doivent encourager les acteurs à aller encore loin dans ces discussions pour le bonheur de bon nombre des Togolais.

Pourquoi pas aboutir à la libération des 47 autres militants de l’opposition dont l’on réclame jusqu’alors la libération. En tout cas, indiquait-t-on hier dans le rapport de la journée, que ces derniers verront leur situation être étudiée au cas par cas.

Dans le même rapport, livré par la médiation, les détenus dans l’affaire des incendies seront jugés demain mercredi et sous liberté provisoire.

Et pendant que le dialogue se déroule, aucune manifestation politique n’est donc plus autorisée. Toutes ces manifestations sont suspendues.

Pour rappel, les travaux de ce dialogue reprennent le 23 Février 2018. Ceci histoire de donner du temps aux parties d’aller réfléchir aux différents points abordés le premier jour et ce qui en a été arrêté.
T228