Infos Togo SANTÉ

Le gouvernement offre 330 millions FCFA aux agents de santé

Publié le vendredi 13 novembre 2020, par Gabinho

On en comprend mieux désormais ce que le gouvernement appelle par assurance covid19 aux agents de santé durant cette crise sanitaire. La clarification de l’assurance covid19 annoncée par le gouvernement est l’une des doléances des agents qui, plus les jours avancent, plus haussent le ton et deviennent de plus en plus menaçants et ils sont déterminés à entrer en grève si la sourde oreille du gouvernement se poursuit quant à l’amélioration de leurs inditions de vie en cette crise sanitaire.

Cette fameuse assurance déjà effective est d’une valeur de 330 millions de francs CFA prenant en compte les risques décès et incapacité temporaire de travail ; le renforcement du personnel à travers un plan de redéploiement et de déconcentration ; la formation et la motivation du personnel.

Tenu ce jeudi 12 novembre, le conseil des ministres a apporté des clarifications sur le sujet et a aussi instruit que la question de primes, sur le tapis, soit réglée, tout comme le renforcement du personnel par le recrutement de 667 agents pour le compte du concours suspendu. "En plus d’un concours de recrutement direct régional du personnel médical, paramédical, administratif pour le compte du ministère de la santé, à raison de six cent soixante-sept (667) personnes au total", comme le point 31 du communiqué.

EXTRAIT DU COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES (point 33 au point 38)

La troisième communication présentée par le Ministre de la Santé, de l’Hygiène Publique et de l’Accès Universel aux Soins porte essentiellement sur les mesures prises par le Gouvernement en faveur des agents de santé dans le cadre de la lutte contre la COVID-19.

Quatre séries de dispositions ont été prises en faveur du personnel de santé : la mise à disposition du matériel de protection ; une assurance COVID-19 déjà effective (330 millions de FCFA versés à ce titre) couvrant les risques décès et incapacité temporaire de travail ; le renforcement du personnel à travers un plan de redéploiement et de déconcentration ; la formation et la motivation du personnel.

Concernant la formation, elle démarre la semaine prochaine et vise à mettre à niveau le personnel de santé et à renforcer ses capacités pour lui permettre de répondre efficacement à la pandémie de la Covid-19.

Concernant les primes du personnel affecté aux activités liées à la lutte contre la Covid-19 et qui ne sont pas encore réglées du fait de l’absence de justificatifs administratifs, le Conseil demande aux directeurs régionaux de la santé d’agir avec célérité dans la production et la remontée des justificatifs. Pour les agents dont les justificatifs sont disponibles, le conseil a donné instructions que des dispositions soient prises afin de leur permettre de rentrer immédiatement dans leurs droits.

Par ailleurs, le concours de recrutement d’agents de santé à la Fonction Publique, initialement prévu en avril 2020 et suspendu pour cause de COVID-19, aura lieu au cours des prochaines semaines.

Le conseil a saisi cette occasion pour renouveler ses encouragements et félicitations au personnel soignant pour leur dévouement depuis le début de la crise sanitaire.