Infos Togo Politique

Le Gouvernement fait face aux défis de la migration professionnelle

Publié le mardi 3 avril 2018, par

Une trentaine de participants prennent part depuis ce mardi 03 avril 2017 à Lomé, à une rencontre de formation sur les statistiques et la gestion de la migration professionnelle. Organisée par le ministère de la fonction publique, du travail et de la réforme administrative avec l’appui du projet ‘’soutien à la libre circulation des personnes et à la migration en Afrique de l’Ouest’’, cette rencontre va durer quatre jours.

Les participants vont au cours de la rencontre, échanger sur plusieurs thématiques notamment, l’opérationnalisation du plan d’action stratégique, la régulation de la migration de travail, les réalités de collecte et de traitement des statistiques de migration de travail en Afrique de l’ouest, la conception d’un outil modèle de collecte des statistiques du travail au Togo, l’harmonisation des compréhension sur les indicateurs d’effet et d’impact.

Cette rencontre selon le représentant du ministre de la fonction publique, du travail et de la réforme administrative, Assih ATISSIM, va améliorer les connaissances et pratiques des participants afin d’aider le gouvernement à faire face aux enjeux et défis de la migration professionnelles tels que la migration irrégulière, la traite aux fins d’ exploitation économique , le travail forcé, la maitrise et la régulation des flux de main d’ œuvre et la protection des travailleurs migrants.

Il a ajouté que la rencontre marque le début de la mise en œuvre de la stratégie de migration professionnelle et son plan d’action adopté en novembre 2017.

« A travers cette stratégie, il s’agit pour le gouvernement, de promouvoir une gouvernance et une gestion rationnelle de la migration de travail, de faciliter le retour de l’expertise togolaise, d’encourager le transfert de compétence et de technologie et de promouvoir la coopération bilatérale et multilatérale en matière de migration et de développement », a souligné le représentant du ministre .

Pour sa part, le représentant de l’Organisation Internationale pour les Migrations(OIM), Marco PELLEGRINI a affirmé que le progrès technologique a entrainé une facilitation substantielle aux déplacements et il est essentiel de disposer d’une stratégie efficace pour gérer les migrations de travail.

« Une stratégie de migration professionnelle tournée vers l’avenir stimule la croissance économique et le développement. Elle réduit la pression sociale liée au chômage, provoquée par une augmentation de la population dont le marché du travail ne peut pas suivre le rythme. La migration de main d’œuvre augmente également les échanges culturelles et les réserves de devises étrangères », a fait savoir Marco PELLEGRINI.

Ainsi, il a exhorté les participants à mettre en application dans leurs différentes institutions, ce qu’ils vont apprendre au cours de la rencontre. « Si nous mettons en pratique ce qui est appris au cours de la formation et l’appliquons à notre travail quotidien, le Togo sera dans une meilleure position pour gérer son régime de migration professionnelle. ».

Rachel D.