Infos Togo Pour sa 7ème édition du 16 au 18 Décembre prochain

Le Forum Solidarités Sociales des travailleurs du Togo retourne dans les mines

Publié le lundi 14 décembre 2020, par Gabinho

Deux ans après la 6ème édition, le Forum Solidarités Sociales des travailleurs du Togo, ce vaste mouvement citoyen et espace national de réflexion, signe son retour pour l’acte 7 et toujours un focus sur le secteur minier, du 16 au 18 Décembre prochain à au centre de formation de la FOPADESC, siège de la CSI Afrique.

C’est ce que l’on peut constater ce jour à la suite de la conférence de presse de lancement animée cet après-midi de Lundi par les initiateurs (SADD, organisations syndicales et les autres partenaires) à Lomé.

Pour cette édition qui a élu domicile dans la préfecture d’Agoè-Nyivé, le thème principal est « Le Togo au cœur des initiatives de transformation sociale face à la problématique du Travail décent, des droits humains, de la RSE, de la protection et du dialogue sociétal avec les communautés hôtes des installations minières dans le secteur minier ».

Pour justifier le choix d’un tel thème qui porte à nouveau sur le secteur des mines comme ce fut le cas déjà en 2018, le Coordonnateur technique des FSSTT et Coordonnateur de SADD, Yves K. Dossou, a confié que « la question du secteur minier reste toujours d’actualité » et qu’il convient pour les membres du FSSTT de faire le point pour voir « quelles sont les lignes qui ont pu bouger ».

S’il s’est réjoui de ce que, après la 6ème édition, et les recommandations et résolutions qui en sont sorties, le décret portant sur le secteur minier au Togo a été finalement rendu public, ce qui n’est pas rien, même si « les chiffres de la contribution au développement du Togo amènent à se poser des questions, et chercher à comprendre pourquoi les choses ne bougent pas pour autant pour le développement du Togo mais plus pour le exploitants miniers ».

Autour de la table d’honneur au cours de cette rencontre avec la presse qui lance ainsi la 7ème édition, d’autres intervenants se sont accordés à reconnaitre que « les lignes n’ont pas bougé et que les questions qui se posaient il y a 5 voire 10 ans sont toujours d’actualité. Et plus encore, les lignes ont plutôt reculées ».

Entre autres sous-thèmes qui feront l’objet de panels, il y aura « Point sur les avancées ou reculs des deux dernières années sur les conditions de travail dans les mines ; la faiblesse du cadre juridique qui favorise les atteintes et violations des droits du travail et des droits humains, les actions entreprises, les résultats obtenus. (Burkina, Niger, Guinée Conakry, Togo) », « Point sur les avancées du Togo dans le cadre de son Projet de Développement et de Gouvernance Minière(PDGM) en lien avec les deux objectifs spécifiques », « Les conditions de travail et de vie dans les mines et carrières. Les avancées dans les approches de solutions et les changements observés depuis deux ans par la direction du contrôle minier et du développement », « L’Initiative pour la Transparence dans les Industries Extractives (ITIE) au Togo et en Afrique de l’ouest : les avancées ou résultats depuis deux ans : Quelle collaboration et synergie d’action avec les OSC pour une redevabilité assurée des EMNs et de l’Etat dans une dynamique de gouvernance partagée », « Le travail décent selon l’OIT et les instruments de l’OIT pour orienter et encadrer la conduite des activités des EMN : les avancées et les résultats depuis deux ans dans l’espace sous régional », « La RSE dans la localité minière de Tabligbo : Quelle contribution réelle des entreprises, au développement local, quelles contraintes et quelles perspectives ? Cas de la SNPT », « La RSE dans la localité minière de Tabligbo : Quelle contribution réelle des entreprises, au développement local, quelles contraintes et quelles perspectives ? Cas de SCANTOGO », « La RSE dans la localité minière de Tabligbo : Quelle contribution réelle des entreprises, au développement local, quelles contraintes et quelles perspectives ? Cas de WACEM », « La RSE dans la localité minière de Tabligbo : Quelle contribution des entreprises ; quelle appréciation et quelles attentes des communautés hôtes ? », « Analyse Diagnostic des pratiques RSE dans la localité de minières de Tabligbo : Quelle perception de la société civile » ? Quelles approches pour une amélioration de l’existant ? « La RSE et le Développement local : Quelle protection juridique pour les communautés hôtes des installations minières. Quelles réalités pratiques et quelles approches de solution ? » et « Le mécanisme de HRDD et la réalité actuelle dans sa mise en application’’. Quels rôles les mouvements sociaux peuvent jouer ? ».

Pour ces trois jours d’échange, de réflexion, d’analyse et de débat, 100 délégués de diverses catégories ou milieu sont attendus ? A noter que le FSSTT 2020 est rendu possible par le soutien technique et financier de We Social Movement e la Belgique.
T228