Monde Inde

LE DESESPOIR DE CE PERE LUI COUTE LA VIE DE SON SEUL FILS

Publié le mercredi 23 septembre 2020, par Gabinho

Avoir rien que des filles jusqu’à cinq est inconcevable pour cet Indien qui était si désespéré d’avoir un fils qu’il aurait ouvert le ventre de sa femme enceinte à l’aide d’une faucille pour connaitre le sexe du bébé à naître.
Est-ce encore une sixième fille ou le premier garçon ? Le père indien de cinq filles ne pouvait plus attendre.
Selon la BBC, « la sœur de la femme a déclaré que le couple se disputait régulièrement à propos de l’arrivée d’un fils », et c’est ainsi que Pannalal le père, aurait ouvert le ventre de sa femme Anita Devi samedi soir à leur domicile de Budaun, dans l’État nord de l’Uttar Pradesh dans le but de savoir de quel sexe est l’enfant à naitre.
Interrogé, le mari a déclaré qu’il n’avait pas attaqué sa femme intentionnellement. Il a dit aux médias locaux qu’il lui avait effectivement lancé la faucille, mais qu’il ne savait pas que cela la blesserait aussi gravement.
Transportée d’urgence dans un hôpital de Bareilly dans un état grave, la femme de 35 ans enceinte d’environ sept mois a donné naissance quelques mois plus tard à un garçon mais mort-né dimanche toutefois, les médecins ont pu lui sauver la vie.
Rappelons qu’en Inde chaque année, « 460 000 filles sont tuées par avortement après une sélection sexuelle et une surmortalité féminine due à la négligence délibérée des filles après la naissance » parce que le sexe masculin est plus préféré.
Yvette S. /T228