Monde France

Le corps sans vie d’un Togolais retrouvé enseveli dans un champ

Publié le samedi 23 février 2013, par Gabinho

Le cadavre découvert, ce samedi 9 février, en fin de matinée par un agriculteur dans son champ, entre les communes d’Aizenay et de la Chapelle-Palluau (Vendée), à une vingtaine de kilomètres au nord-ouest de la Roche-sur-Yon est celui d’un gérant de société, disparu depuis il y a un peu plus de deux mois.

La victime, Koffi Vimenyoh, 33 ans, n’avait plus donné signe de vie depuis le 9 décembre, vers minuit.

Domicilié à La Roche-sur-Yon, le trentenaire, gérant d’une société de travaux et de bardage, était également connu pour des « petits faits de délinquance » selon le procureur de la République de la Vendée, Hervé Lollic. « L’autopsie de cet homme a permis de déterminer qu’il avait été abattu d’une balle tirée dans la nuque, a encore précisé Hervé Lollic. La date de ce meurtre reste à établir. Plusieurs éléments, notamment en rapport avec sa taille, sa corpulence et un document administratif découverts sur son corps ont permis de l’identifier ».

Au début du mois de janvier, une information judiciaire avait été ouverte pour « enlèvement » et « séquestration ». Les investigations avaient été confiées aux enquêteurs de la police judiciaire de Nantes (Loire-Atlantique).

C’est en parcourant son champ, situé en pleine campagne, qu’un agriculteur a aperçu une main qui sortait du sol. « Ce cadavre a été retrouvé partiellement enseveli et carbonisé, relate un proche de l’affaire. Les gendarmes de la section de recherches d’Angers (Maine-et-Loire) ont été saisis des investigations, après la découverte de ce corps ». Né au Togo, Koffi Vimenyoh vivait entre les départements de la Vendée et de la Loire-Atlantique.
LeParisien.fr