Infos Togo Bas-Mono / EDUCATION

LE CONCOURS EPELLE-MOI EDITION 2 LANCÉ A AFAGNAN

Publié le jeudi 31 mai 2018, par

La deuxième édition du concours de mots dénommé « Epelle-moi » a été lancée ce 30 mai 2018 à Afagnan par l’association Assistance Nature Environnement et Développement Durable (ANEDD). L’évènement a eu lieu en présence d’éminente personnalité à savoir le préfet de Bas-mono, le chef canton d’Afagnagan, le représentant de l’inspecteur du premier degré de la préfecture, les responsables de la Bibliothèque d’Afagnan, les responsables des Ongs Ovad-Ap, Cdac, Vivasfm, Asfce, les proviseurs, directeurs, enseignants et les élèves.

Dédié aux élèves du collège et lycée de Bas-mono, le concours « Epelle-moi » vient rehausser le niveau d’orthographe des apprenants afin de les aider à fournir de bons devoirs de rédaction et d’écrits en langue française. Cette seconde édition qui a pour thème : « Renforcement des capacités éducatives des élèves pour la maitrise de la langue française » vient au moment où les apprenants se livrent aux jeux des messages dit « testo » via le service messagerie de nos téléphones avec les abréviations ; aussi l’avènement du réseau Whatsapp a rendu les choses compliquées pour les enseignants qui ne savent plus comment s’y prendre.

Après avoir remercié les partenaires et invités pour leur présence, le président de l’Assistance Nature Environnement et Développement Durable (ANEDD) a évoqué l’objectif principal du concours : « En effet, les mots français ont une orthographe qui complique souvent la tache éducative des apprenants de la langue. Il s’agit de la maîtrise des règles et des conventions qui régissent l’écriture des mots. Cette étape aide l’élève ou l’apprenant à éviter des fautes dans les devoirs. Cet exercice représente le socle même de la langue française. « Epelle-moi », plus qu’un jeu concours, est un exercice qui rentre dans la fabrication des mots et facilite la construction des phrases conduisant à de bon devoir de rédaction », a stipulé Hervé Komi ADJAHO, le président. Ce dernier dans son allocution est revenu sur le déroulement du concours proprement dit « Nous avons commencé avec 4 collèges et 2 lycées, cette année, le nombre a augmenté. Nous luttons afin de couvrir toute la préfecture au cours de l’édition 3 et notre défi est de sétendre dans les préfectures soeurs lors de la 4ième édition. Et nous sommes prêts à relever ce défi. Cette rencontre vient mettre les chefs d’établissement, les anciens qui ont déjà pris part à la première édition et aux nouveaux chefs au parfum des critères du concours qui démarrera le 07 novembre prochain, c’est-à-dire quelques jours après la rentrée prochaine et prendra fin le 24 février 2019 ».

Lançant officiellement les travaux de la deuxième édition de « Epelle-moi » de l’association Anedd, le préfet de la préfecture de Bas-mono Kokou Amétépé SOGBO, a d’entrée félicité l’initiateur du concours et les membres de l’Anedd, « Je crois qu’il faut féliciter l’initiateur, comme je l’ai dit au cours de l’édition 1. Cette année je voudrais qu’après le lancement des activités, que les premiers responsables de l’association nous approchent avant le début même du concours pour voir si nous pouvons les aider à frapper des portes » avant de poursuivre « Ceci n’est plus une affaire des enseignants, mais de tout le monde et je crois que dans les années avenir ce concours deviendra préfectoral, régional et sans doute national et je parie que d’autres pays pourront nous copier. Sur ce je lance officiellement l’édition 2 du concours Epelle-moi qui démarre le 07 novembre 2018 », a déclaré le préfet Kokou Amétépé Sogbo de Bas-mono.

Ainsi la deuxième édition du concours de mots « Epelle-moi » a été lancé et place est donc faite pour les inscriptions à compter du jour de du lancement jusquà la première semaine de la rentrée 2018-2019.
HKA (T228, Bas-Mono)