Infos Togo 3ème réunion extraordinaire du Conseil de l’Entente / Contre le terrorisme

Le Comité des Experts marque son adhésion au ""Mécanisme entente de renseignement"" et encourage ""sa mise en place rapide""

Publié le jeudi 17 mai 2018, par

Balisant la voie à la réunion des ministres des Affaires étrangères et de l’Intégration africaine, du Conseil de l’Entente (CE), qui s’ouvre pour sa part demain Vendredi à Lomé, le Comité des Experts réuni toujours dans la capitale togolaise depuis Lundi dernier a bouclé ses travaux en début de soirée d’hier mercredi.

Au termes de ces travaux, ces Experts des cinq pays de cet espace entente, ""conscients des menaces graves qui pèsent sur la sécurité de nos Etats notamment terroristes"", marquent leur ""adhésion au mêcanisme entente de renseignements et"" encouragent ""sa mise en place rapide aux fins de renforcer la coopération sécuritaire entre les Etats membres pour la construction d’un espace entente sûr dans l’optique de son développement"". Selon la présidente de ce Comité des Experts, et Secrétaire général au ministère togolais des Affaires étrangères et de l’Intégration africaine, Abra Afetsè-Tay, les membres de ce Comité se sont également réjouis de ""l’aboutissement heureux du dossier de financement de la réforme du CERFER"" et ont profité des travaux pour lancer ""un appel aux Etats membres afin qu’ils lui apportent le soutien nécessaire à la concrétisation de ses objectifs pour l’épanouissement professionnel de la jeunesse"".

Elle a aussi jugé fructueux, les échanges qui ont eu lieu autour du document d’audit institutionnel et organisationnel"" du Conseil de l’Entente et aussi celui de ""l’évaluation du plan stratégique 2013-2016"" et du ""nouveau plan stratégique 2018-2022"".

Avant ""d’exhorter les Etats membres et le Secrétariat exécutif à jouer pleinement leur rôle dans la mobilisation de toutes les énergies pour la concrétisation des objectifs stratégiques de développement et d’intégration"", la présidente du Comité des Experts s’est dite convaincue de ce que, ""si nous traduisons dans les faits notre volonté manifeste et notre détermination, nous parviendrons à hisser l’organisation à la hauteur de nos ambitions qui ne sont autres que l’intégration des pays membres par des projets de développement intégrateurs au bénéfice des populations de l’espace entente"".

Après les Experts, place aux ministres ce Vendredi pour revisiter le travail effectué.

Pour rappel, le CE est composé du Bénin, de la Côte d’Ivoire, du Burkina Faso, du Niger et du Togo.
T228