Infos Togo Feuille de route de la CEDEAO pour une sortie de crise

« Le 31 Juillet 2018, une date à inscrire en lettre d’or », selon le PDP

Publié le mercredi 1er août 2018, par

Une feuille de route pour une sortie de crise au Togo. Le PDP (Parti Démocratique Panafricain) de Bassabi Kagbara ne peut qu’applaudir ceci, du fait que les recommandations inscrites dans ce parchemin « rejoignent largement ses positions ».

Pour le parti de Bassabi Kagbara qui retient entre autres prescriptions la tenue des élections législatives le 20 Décembre 2018 et les réformes constitutionnelles (La limitation du mandat présidentiel à 2 et les élections à 2 tours et le vote de la diaspora dans leur pays de résidence) par voie parlementaire ou á défaut par voie référendaire et l’appel aux différentes parties prenantes à jouer leur partition pour l’adoption rapide de ces réformes, et la recomposition de la Cour Constitutionnelle et la mise à jour du fichier électoral, il faut dès lors y aller à une « mise en œuvre rapide ».

En attendant que les énergies ne soient déployées pour une exécution de cette feuille de route, le parti, « fidèle à ses valeurs démocratiques, prend acte des recommandations formulées par la CEDEAO » et « invite enfin toute la classe politique togolaise à inscrire en lettres d’or, la date du 31 juillet 2018 dans les annales de l’histoire politique du Togo ».

Le PDP voit dès lors se profiler à l’horizon pour les Togolais épris de paix et de justice et soucieux du développement du pays du Nord au Sud, de l’Est à l’Ouest, « une nouvelle ère dans l’histoire du pays.

Enfin, adresse-t-il « ses chaleureuses félicitations à toute la diplomatie togolaise qui vient ainsi à travers la parfaite réussite de ce sommet (sommet de la CEDEAO qui a accouché de cette feuille de route pour le Togo, ndlr), rehausser l’image du pays dans le concert des nations ».
T228

N.B : En image, Innocent Kagbara, un des cadres du PDP