Infos Togo Commerce électronique / Evaluation

Lancement d’une Consultation nationale pour booster le e-commerce au Togo

Publié le mardi 5 juin 2018, par

Le e-commerce, le Togo a déjà certaines bases dans le domaine, des bases sur lesquelles il faudra travailler pour que cette nouvelle pratique qui aide à briser les barrières de la distance et autres qui compliquent les échanges, soit plus actuelle dans le pays et présente dans tous les domaines d’activités économiques.

C’est donc pour faire l’évaluation de l’existant et recueillir des éléments pouvant permettre de développer de nouvelles approches que depuis ce mardi matin, à Lomé, le ministère du Commerce assisté de ses partenaires tels le CNUCED et Giz Togo, a ouvert un atelier en faveur des différents acteurs qui interviennent déjà dans le domaine du commerce en général et encore plus particulière celui électronique et les consommateurs.

Ouvrant les travaux de cet atelier qui durera quatre jours, Secrétaire général du ministère du Commerce et de la Promotion du Secteur privé, Bamana Baroma, au nom son ministre a manifesté toute la volonté du gouvernement togolais de voir cet atelier inscrit dans la dynamique de la « Consultation nationale de l’évaluation de l’Etat de préparation au commerce électronique au Togo », contribuer à booster le commerce électronique dans le pays. Il a indiqué que c’est donc dans cette dynamique que le gouvernement togolais « depuis 2009 a d’ailleurs entrepris de vastes réformes de transformation numérique devant permettre de tirer profit des évolutions technologiques et d’anticiper les évolutions futures ». Entre autres actions déjà menées par l’Etat togolais dans ce sens, Bamana Baroma a cité « la mise à jour de a règlementation national avec l’adoption de la loi sur les transactions électroniques et la loi sur la société de l’information », « l’ouverture plus accrue du marché par l’extension à la 3G et l’attribution tout dernièrement de deux nouveaux fournisseurs d’accès internet », « le renforcement des infrastructures par le déploiement d’un réseau de fibre optique ‘‘E-gouv’’ apportant l’internet haut-débit à 560 bâtiments publics de la capitale » et « la démocratisation des TIC ».

Pour ce qui est du processus d’évaluation qui est la pierre centrale de cette rencontre mais aussi de la consultation nationale mise en route par l’exécutif togolais, le représentant de la ministre du Commerce a fait comprendre qu’il se focalisera sur 7 domaines d’intervention clés, à savoir, « l’évaluation du commerce électronique et formulation de stratégie », « l’infrastructure et services liés aux TIC », « la logistique du commerce », « les paiements », « le cadre juridique et réglementaire », « le renforcement des capacités », et enfin « l’accès au financement dans le commerce électronique ».

Consultante au CNUCED, Alexandra Golovko Alexandra, a laissé entendre qu’il est question pour eux suite aux travaux entrepris « depuis déjà un mois et demi de présenter les résultats et recueillir les avis des acteurs réunis à cet atelier pour enfin disposer des informations nécessaires pour la rédaction d’un document de qualité sur le commerce électronique au Togo ».

Premier constat suite aux éléments à leur disposition, elle constate qu’il y a une volonté du gouvernement togolais dans le domaine de l’e-commerce et qui s’est exprimée par les avancées portées par La loi sur les transactions électroniques, l’e-gouvernement… « Il y a, d’après Mme Golovko, une bonne base, nous allons voir ce qui reste à faire pour que le commerce électronique soit effectif ».

Entre autres thématiques qui feront l’objet de discussion, il y a les « Stratégies relatives au commerce électronique et cadre réglementaire existant », l’ « Infrastructure TIC et services », l’ « Accès aux financements et solutions de paiement », la « Facilitation du commerce et logistiques » et « le Développement des compétences relatives au commerce électroniques ». Il est aussi prévu des visites individuelles à des plateformes du e-commerce du Togo.
T228