Infos Togo Hommage à Abéti Masikini

La vie et la carrière de la diva congolaise revisitées à travers une kermesse à Lomé

Publié le samedi 28 avril 2018, par

Rendre un hommage mérité à sa maman chérie Abéti Masikini et partant mettre en lumière sa jeune carrière d’artiste. C’est le grand défi que s’est lancée Yolanda, la fille de diva de la musique congolaise, adoptée par les Togolais dans les années 70, Abéti Masikini. Pour ce faire, Yolande Masikini sera sur scène ce Samedi 28 Avril à l’Agora Senghor de Lomé.

Mais en prélude à une telle soirée qui promet des étincelles, une kermesse a eu lieu toujours entre la matinée et l’après-midi de ce jour dans les jardins de l’Agora Senghor. Il était question pour l’équipe d’organisation de ces activités d’hommage à Abéti Masikini de faire redécouvrir aux Togolais, des mets congolais mais aussi togolais, ensuite, les oeuvres de l’artiste d’origine congolaise et surtout faire déguster ses best off. Et pour percer au mieux cette vie, cette brillante carrière musicale, qui s’est éteinte le 28 Septembre 1994, cette Kermesse été une occasion de projeter un film documentaire sur l’artiste, ses succès et tout son parcours de Lomé à Paris en passant New York, Londres, Copenhague, Utrecht, Ouagadougou, Brazzaville, Luanda, Amsterdam, Dakar, Pékin, Shangaï, Abidjan, Libreville et autres. Il ne faudrait pas oublier des témoignages recueillis des grosses pointures de la musique qui ont fe ait rêver l’Afrique et le monde entier. Ces derniers connaissaient parfaitement l’artiste défunt ABETI.

Membre du comité d’organisation de ce projet d’hommage à Abéti Masikini par sa fille Yolnde, Ayi Atayi, a fait savoir qu’il est question pour la jeune dame, elle même artiste confirmée, avant tout de rendre un hommage mérité à sa mère en revisitant au passage les morceaux des différents albums de sa carrière mais aussi et surtout mettre en lumière des morceaux écrits par Abéti mais qu’elle n’a pas eu le temps de chanter. Aussi, indique l’organisation, à la suite de cette Kermesse et du concert de ce soir, avec l’Association Dunia Abéti, il sera question dans le futur d’étendre les actions humanitaires déjà engagées en RD Congo, à Kisangani et Kikongourou, au Togo. Ainsi, comme actions humanitaires, Abéti Masikini morte de cancer du col de l’utérus, l’on projette surtour s’investir dans des campagnes de sensibilisation contre cette maladie.

Entre autres morceaux de l’artiste Abéti Masikini, qui ont été tube et culte, il y a ""Je suis fachée"". Et albums qui ont jalonné sa carrière, on retient, ""Mutoto Wangu et Safari"" (un 45 tours), ""Pierre Cardin présente ABETI"", ""Visages"", "" Mokomboso"", "" Dixième anniversaire"", "" ABETI"", ""Je Suis Fâché"" et ""La Reine du soukous"".

T228