Infos Togo Mgr Barrigah-Benissan

“La véritable autorité n’a pas besoin de force pour s’exercer”

Publié le jeudi 23 juillet 2020, par Gabinho

Le tout premier dimanche de la réouverture partielle et progressive des lieux de culte a été une occasion pour l’archevêque de Lomé Mgr Anani Barrigah-Benissan d’entretenir chrétiens ou non chrétiens, gouvernants et gouvernés sur la notion de l’autorité, la véritable autorité à la lumière de la Parole de Dieu.

Ce dimanche 19 juillet là, tombait sur le 16ème dimanche du temps ordinaire de l’année A pour les fidèles chrétiens catholiques. Et c’est l’archevêque métropolitain qui a présidé la première messe à la cathédrale Sacré Cœur de Lomé.

Plusieurs lectures avaient été proposées pour ce jour.

“Dans la première lecture, une phrase retient mon attention. Il fait étalage de sa force, celui dont l’autorité est contestée. Mais celui dont l’autorité est respectée, est patient, miséricordieux et celui-là est à l’image de Dieu”, a souligné d’entrée de jeu le prélat.

Mais, il situe plus ou moins l’opinion sur la responsabilité de ce qu’on appelle par autorité.

Nous le savons par expérience que lorsque l’autorité n’est plus respectée, on fait usage de la force. Un papa qui se fait obéir de son enfant n’utilise plus la force pour y l’obliger”, a déclaré Mgr Barrigah-Benissan.

“C’est ce qui fait dire que la véritable autorité n’a pas besoin de force pour s’exercer. Et que lorsque la force commence par devenir une imposition, c’est le signe que l’autorité elle-même a échoué”, ajoute l’ancien président de la commission Justice Vérité et Réconciliation (CVJR).

Chrétiens ou non chrétiens, gouvernants et gouvernés, il les a tous invités à se tourner vers Dieu.

“Nous allons demander au Seigneur de nous apprendre la véritable autorité et de nous disposer à l’accueillir et à l’exercer car notre autorité doit être à l’imagebde la sienne : une autorité qui ne s’impose pas, mais une autorité qui se reconnait parce qu’elle est au service de la vie, parce qu’elle au service du relèvement de tous”, a intercédé Mgr Barrigah-Benissan en faveur des populations togolaises.

Voici l’extrait dont parle Mgr Barrigah-Benissan :

"TEXTE DU DIMANCHE 19 JUILLET 2020

*« Après la faute tu accordes la conversion »*
(Sg 12, 13.16-19)

Lecture du livre de la Sagesse

Il n’y a pas d’autre dieu que toi,
qui prenne soin de toute chose :
tu montres ainsi que tes jugements ne sont pas injustes.
Ta force est à l’origine de ta justice,
et ta domination sur toute chose
te permet d’épargner toute chose.
Tu montres ta force
si l’on ne croit pas à la plénitude de ta puissance,
et ceux qui la bravent sciemment, tu les réprimes.
Mais toi qui disposes de la force,
tu juges avec indulgence,
tu nous gouvernes avec beaucoup de ménagement,
car tu n’as qu’à vouloir pour exercer ta puissance.
Par ton exemple tu as enseigné à ton peuple
que le juste doit être humain ;
à tes fils tu as donné une belle espérance :
après la faute tu accordes la conversion.

– Parole du Seigneur."