Infos Togo Télécommunications au Togo

La qualité et le tarif laissent à désirer

Publié le mardi 22 mai 2018, par

Le 17 Mai dernier a été célébré à travers le monde, la journée mondiale des Télécommunications et des sociétés d’informations. Occasion pour les usagers et des structures de défense des intérêts des consommaters de formuler des doléances aux gouvernants.

Au Togo, entre autres structures qui se sont pliées à cette tâche, il y a le MMLK (Mouvement Martin Luther King) du Pasteur Edoh Komi. Si cette OSC constate que ""depuis 1998, le Togo est entré dans la métamorphose de la communication cellulaire avec les réseaux GSM suivie des Nouvelles Technologies d’information et de Communications (NTIC) notamment l’Internet"" et que ""certes, le Togo a fait des efforts"", elle croit qu’ ""il reste davantage à faire pour satisfaire les milliers de consommateurs qui attendent toujours de meilleures prestations"".

Relevant comme nécessités sur lesquelles Cina Lawson, la ministre des Postes et de l’Economie numérique, ce mouvement appelle à ""améliorer la qualité des télécommunications qui manquent de performances, de pérennité et d’excellence avec une connexion 3G pas encore très efficace"", ""couvrir toute l’étendue du territoire par les réseaux de télécommunications et de l’Internet parce que des zones restent encore atteintes"", ""revoir à la baisse les tarifs jusqu’ici trop élevés par rapport aux autres pays de la sous- région"", ""acter la concurrence afin de permettre aux autres opérateurs de pouvoir s’implanter librement au Togo"", ""renforcer le Tribunal des pairs avec des mécanismes efficaces pour régler durablement les litiges entre les consommateurs et les opérateurs de téléphonie mobile"" et enfin, ""instruire les opérateurs à manifester d’égards pour les consommateurs en respectant les contrats qui lient les deux parties"".

Célébrée depuis déjà 49 ans à travers le monde, la journée mondiale des Télécommunications est célébrée chaque année dans le but de contribuer et de sensibiliser l’opinion aux perspectives qu’ouvre l’utilisation de l’Internet et des autres technologies de l’information dans les domaines économique et social ainsi qu’aux moyens permettant de réduire la fracture numérique.
T228