Infos Togo Covid—19 / Tournée de Sensibilisation du préfet du Golfe, Komlan Agbotsè

La Mairie de Golfe 1, Chefs traditionnels et les leaders d’opinion appelés à redoubler de vigilance

Publié le mercredi 17 juin 2020, par Gabinho

Le couvre-feu levé, des activités reprennent peu-à-peu au Togo, après plusieurs mois d’observation des mesures barrières éditées par le gouvernement togolais. Mais attention, le mal n’est pas éradiqué au Togo et il va falloir doubler de vigilance. C’est l’interpellation faite ce Mercredi par le Préfet du Golfe, Komlan Agbotsè, au cours d’une rencontre avec les responsables de la Commune de Golfe 1, les chefs traditionnels et autres leaders d’opinion. Il s’agit d’une rencontre inscrite dans la tournée de sensibilisation du Préfet dans les différentes communes de cette préfecture. Pour le représentant de l’administration centrale, « c’est le moment où jamais de doubler de vigilance ». Il a convié la Mairie à des sensibilisations décentralisées avec les Conseillers municipaux qui sont issus de différentes localités des communes. Il a appelé à se rendre à l’évidence selon laquelle, « nous allons vivre avec le Corona encore pour au moins 1 ou 2 ans ».

Situant le contexte de cette tournée, le représentant de l’autorité centrale, a indiqué qu’il s’agit d’une « tournée de sensibilisation dans les 7 communes de la Préfecture du Golfe sur le port obligatoire des masques, décidé par le gouvernement qui a allégé quelques instructions sur la Covid-19, dont la levée du couvre-feu et le port obligatoire des masques » et qu’ « il est dès lors de bon ton pour d’aller vers les communautés, les chefs traditionnels, les leaders religieux, les CVD, et autres pour dire à la population pour le port de masque doit être obligatoire. Tout d’abord, nous le portons. Et moi qui le porte, je me protège et je protège le sujet sain qui est aussi devant moi ». Et donc, lui et sa délégation ont « sillonné toutes les communes du Golfe pour pouvoir véhiculer ce message et faire de telle manière que ceux qui sont indécis et croient que la maladie n’existe pas, comprennent que la maladie existe bel et bien, mais que le gouvernement a tout fait pour maitriser la maladie à ce niveau ».

Komlan Agbotsè dit avoir constaté au cours de cette tournée que « la majorité est en train de prendre au sérieux le port de masque, parce que tout le monde se dit, ce n’est pas moi seul qui vais prendre la maladie, mais il y a des gens qui sont indécisifs. Ce qui se croient encore en l’air et qui ne savent pas que la maladie existe. Il faudrait que nous véhiculions ce message pour les atteindre et les convaincre ».

Si sur cette tournée et le message véhiculé vient en appui au travail déjà entrepris sur le terrain par la Mairie de Golfe 1 et le comité communal de riposte, le constat est amer d’après le Maire de Golfe 1. « Nous avons constaté que la pandémie est très présente dans notre préfecture et le taux de contamination dans notre préfecture est de 49 %, c’est comme si la préfecture du Golfe a pris la grande partie et c’est inquiétant. C’est donc par rapport à ça que le comité préfectoral a pris sur lui de faire cette tournée, pour renforcer ce que nous faisons déjà sur le terrain. Cette démarche apporte un souffle nouveau pour que nous puissions aller encore plus en profondeur de ce que nous faisons déjà. Aussi, j’ai donné une partie de notre rapport qui dit que 3,5 % de la population de notre commune affirme que cette pandémie, c’est la maladie des blancs, et que 3,3% dit que c’est de la pure politique. C’est inquiétant parce que 3,5 % de notre population, ça fait 17.000 habitants qui ne sont pas conscients de la présence de cette maladie ». Une réalité qui, d’après lui Joseph Gomado confirme qu’« il va falloir faire en sorte que la recommandation du préfet à plus de sensibilisation en mettant à contribution, les chefs cantons et chefs quartiers soit mise en œuvre. Et pourquoi ne pas mettre en place dans chaque quartier un comité de veille et de riposte ».

Dans une communication, au cours de cette tournée, le Directeur préfectoral de la santé a fait l’historique de la maladie, et donné aux leaders d’opinion présents les idées sur l’évolution et les mesures de protections et autres dispositions prises par les autorités togolaises pour la protection et lutter efficacement contre le mal. Il a également répondu ensemble avec le Préfet, le Maire de Golfe 1 aux différentes préoccupations des participants à cette rencontre, dont des têtes couronnées de cette Commune de Golfe 1.

Après Golfe 1, le cap est mis sur la Commune de Golfe 2. Mais avant, ce fut entre autres Golfe 4 et 6 qui ont accueilli le préfet et sa suite.
T228