Infos Togo Fermeture de la morgue du CHU Sylvanus Olympio pour 3 mois

La décision de Mijiyawa mal accueillie à la LCT

Publié le mercredi 4 juillet 2018, par

Pour raison de réhabilitation, la morgue du CHU Sylvanus Olympio de Lomé est fermée à compter du 15 Juillet 2018 et ce pour trois mois. Ainsi en a décidé le ministre de la Santé, professeur Mustafa Mijiyawa. Mais c’est une décision qui est loin de recevoir l’adhésion unanime près des populations togolaises. Au rang des mécontents, il y a la LCT (Ligue Togolaise des Consommateurs) d’Emmanuel Sogadji.
D’après le président de cette Ligue qui défend les intérêts des consommateurs togolais, « le ministre ferait mieux de démarrer les travaux de réhabilitation par un service autre que la morgue, comme par exemple la pédiatrie. Même s’il fallait commencer par la morgue, on devrait arranger une autre place au sein du même centre pour conserver les corps qui y sont déjà déposés au lieu de demander aux familles éplorées de venir retirer leurs corps au plus tard le 14 juillet ». Et loin de s’arrêter à cette dénonciation, la LCT compte saisir par courrier, le ministre de la Santé pour exiger de lui un rappel pur et simple d’une telle décision.

En fait selon un communiqué en date d’hier mardi 03 Juillet 2018, Mustafa Mijiyawa informait les populations togolaises de la fermeture de la morgue du CHU Sylvanus Olympio à partir du 15 juillet 2018 pour pouvoir effectuer les travaux de réhabilitation sur une durée de 3 mois. Par la même occasion, il est demandé aux familles éplorées de venir récupérer au plus tard le 14 juillet 2018, les corps des parents défunts conservés, pour les transférer vers d’autres morgues opérationnelles à savoir celles du CHR Lomé-Commune, CHR Tsévié, CHP Aného, CHR Atakpamé...

Il est à noter que ces travaux de réhabilitation en question s’inscrivent dans le cadre du projet de la redynamisation du secteur de la santé à travers une démarche sous forme d’une balance à deux bras conduit par le gouvernement sous la direction du Chef de l’Etat, Faure Gnassingbé, et dont la finalité est d’assainir la gestion fondée sur l’approche contractuelle. Projet devenu effectif au CHU Sylvanus Olympio depuis le 24 avril 2018.
T228