Infos Togo Escalade de violence sur le Campus de Lome

La CSET indignée

Publié le samedi 17 juin 2017, par Gabinho

Douloureuse a ete la semaine sur le Campus de Lome. Voici la reaction de la CSET par le biais d’une lettre au ministre de l’Enseignement Superieur.

Objet : *Expression d’indignation.*

Monsieur le Ministre,

Dans les journées de mercredi 14 et jeudi 15 juin 2017, des assemblées générales organisées par des étudiants ont tourné à la violence sur le campus universitaire.
Suite à ces manifestations, des étudiants ont subi de la part des forces de l’ordre des actes de violence, entrainant plusieurs blessés graves et des arrestations. Parmi les étudiants arrêtés, figurent le Président de la LTDE, Foly Satchivi et certains de ses camarades.
La CSET s’indigne face à ces exactions inadmissibles et condamne avec fermeté et rigueur cette énième incursion des forces de l’ordre sur le campus en violation flagrante des principes universels qui régissent la franchise universitaire.
Considérant que ces étudiants ne demandent que l’amélioration de leurs conditions d’études qui ne sont que des droits légitimes certifiés par les autorités universitaires, le seul moyen de règlement reste l’ouverture d’une discussion franche et sincère avec les vrais acteurs .
La Coordination des Syndicats de l’Éducation du Togo (CSET) demande en effet la libération sans condition des étudiants arrêtés et détenus, l’arrêt de toutes sortes d’incursion des forces de l’ordre sur le campus universitaire et l’ouverture d’un dialogue franc en vue d’une sortie de la crise.
Veuillez recevoir, monsieur le ministre, l’assurance de nos considérations les plus distinguées.

*Le Coordinateur*,

ATSOU-ATCHA Iletou