Infos Togo Football / Violences à Dapaong et Kabou

La Commission de discipline de la FTF a frappé contre Foadan et Gbikinti

Publié le vendredi 15 février 2019, par

La violence a un prix. Et en football ce prix est entre autres, la suspension contre le stade où elle s’est déroulée pour sanctionner aussi bien le club propriétaire du stade mais aussi ses supporters obligés de faire le déplacement sur un autre stade et une autre localité pour suivre les rencontres à domicile de leur club. Et visiblement c’est cette option qui a été choisie provisoirement par la FTF pour sanctionner les actes de violences qui ont émaillé les rencontre Foadan-Dyto et Gbikinti-Gomido, disputées le dimanche dernier respectivement à Dapaong et à Kabou.

En fait selon une décision prise par le président de la Commission de discipline de la FTF, et communiqué hier jeudi, ""les stades de Kabou et de Dapaong sont suspendus à titre provisoire, suite aux incidents survenus lors des matches Gbikinti vs Gomido et Foadan vs Dyto disputés le dimanche 10 février 2019, comptant pour la 16ème journée de la D1"". Aussi, précise-t-on, ""les deux stades resteront suspendus jusqu’à la décision définitive de la Commission"".

Une décision qui pénalise à coup sûr Foadan de Dapaong déjà mal en point en championnat et aussi Gbikinti de Bassar qui devra se choisir encore un autre stade pour abriter ses matches à domicile, son stade de Bassar étant déjà sous le coup d’une suspension.

T228