Infos Togo Empêchée de tenir les marches

La Coalition des 14 veut s’essayer à une journée Togo Mort le Lundi 18 Juin prochain

Publié le mercredi 6 juin 2018, par

« Le Lundi 18 Juin 2018 est déclaré journée Togo Mort à la Coalition des 14 partis de l’opposition », c’est l’une des annonces clés de la conférence de presse organisée cet mercredi après-midi par la Coalition qui a vu son premier jour de marche être étouffé par les agents des forces de l’ordre, de sécurité et de défense.

Dans un bilan de la première des journées de manifestations prévues, fait devant la presse, les leaders de la C14 ont indiqué que leur marche, pour ce qui est de Lomé, a été empêchée et que l’on a recensé des échauffourées à Agoè entre des manifestants et les forces de l’ordre, qui ont fait usage de gaz lacrymogènes. Par la même occasion, il est retenu qu’à l’intérieur du pays, seulement deux des villes retenues pour tenir ces manifestations, ont pu connaitre de ces manifestations. Selon les précisions, il s’agit de la ville de Tchamba (région Centrale) et d’Anié (région des Plateaux).

C’est donc pour s’insurger contre ce qu’ils appellent une violation de la liberté de manifester qu’ils projettent et appellent les populations togolaises à observer une journée Togo mort le lundi 18 juin 2018 sur toute l’étendue du territoire national.

Toutefois, par la voix de sa Coordinatrice, Brigitte Kafui Adjamagbo-Johnson, la Coalition des 14 partis de l’opposition dit reconduire « le mot d’ordre de manifestation pour demain Jeudi 7 et Samedi 9 Juin ». Elle s’est insurgée contre le fait que « le régime a une fois encore tout mis en œuvre pour empêcher les populations de Lomé et de certaines villes de l’intérieur de manifester ». Il s’agit là, d’après elle, d’une « violation du droit constitutionnel de manifester ».

On attend de voir si ces deux annonces auront échos favorables auprès des populations togolaises.
T228