Infos Togo Dégel des manifestations publiques

La Coalition des 14 renoue avec la rue la semaine prochaine, Nathaniel Olympio

Publié le mardi 6 mars 2018, par

« La Coalition des 14 sonne le dégel : Retour imminent des manifestations publiques au Togo ? », c’est sous ce titre interrogatif que nous vous informions dans les premières heures de cette journée de mardi de la décision de la Coalition des 14 de porter « à la connaissance de l’opinion nationale et internationale qu’elle se sent dorénavant déliée de son engagement à geler ses manifestations ». Et bien, à cette interrogation, le président du Parti des Togolais, Nathaniel Olympio, invité ce jour du débat matinal de Nana Fm, y apport la réponse. « La semaine prochaine, nous allons manifester sur plusieurs jours. Nous sommes en train de nous organiser pour qu’on puisse s’exprimer la semaine prochaine. Les manifestations parce que c’est la seule expression dont dispose le peuple », a-t-il réagi.

A ceux qui doutent de la témérité de l’opposition, il assure, « l’opposition fait preuve de beaucoup de courage ». Quant à la lutte, en cours, il pense que « la lutte doit se poursuivre et s’intensifier », mais, que « la lutte armée n’est pas la meilleure manière pour asseoir une démocratie ».

Il croit savoir que pour cette reprise des manifestations, « c’est le moment pour que ceux qui n’ont pas encore une fois participé à ces manifestations y viennent ».

Il n’a pas du tout apprécié les suspensions déjà subies par le dialogue en cours. « Les Togolais se sentent désabusés que l’on fasse un, deux jours de discussion et que l’on s’arrête », a laissé entendre M. Olympio, avant d’ajouter que « cette attente est négative et devient incompréhensible pour les Togolais ».

Parlant de la communauté internationale qu’il était allé courtiser les semaines d’avant avec Nicodème Habia en se rendant aux Etats-Unis, le leader du Parti des Togolais s’est réjoui de ce que, « les étaient parfaitement informés de la situation togolaise. Une attention particulière est accordée au dossier ». En fait lors de ce séjour américain, il a discuté ensemble avec son collègue, président du parti « Les Démocrates », avec le Sous-secrétaire d’Etat en charge de l’Afrique de l’Ouest, Robert S.

En attendant la rue, la Coalition est attendue ce jour à Accra au Ghana où elle devra rencontrer le président ghanéen, Nana Akufo-Addo, Facilitateur dans la crise politique togolaise.

T228