Infos Togo Confusion autour du dossier des Présumés braqueurs abattus par la GIPN

La CNDH décidée à démêler les ficelles

Publié le jeudi 1er août 2019, par Gabinho

De la confusion, il y en a depuis le début de cette affaire de l’assassinat de deux braqueurs par la police nationale. Ceci ne serait pas le cas si les proches de ces deux hommes ne sont pas montés au créneau pour contredire la version des faits servie aux Togolais par la police.

En tout cas, suite à cette polémique et à l’enquête menée ouverte dit-on par la police elle même pour se fixer sur les circonstances dans lesquelles les deux hommes ont été ""abattus par le Groupement d’Intervention de la Police Nationale (GIPN) dans la nuit du 27 au 28 juillet 2019 dans les environs de la société SOTOTOLES, la Commission Nationale des Droits de l’Homme (CNDH) s’est autosaisie"".

La Commission dirigée par Nakpa Polo indique avoir ""mis en place un groupe de travail pour faire la lumière sur cette affaire"".
T228