Infos Togo Face aux escroqueries des propriétaires de maison

La CEET vient au secours des locataires

Publié le vendredi 16 mars 2018, par

Les disputes entre colocataires utilisant le même compteur, l’accumulation de factures impayées sur des compteurs utilisés par plusieurs colocataires, la pose de compteurs illégaux dits additionnels non reconnus par la CEET, la vente illégale d’énergie électrique à des tiers par certains clients de la CEET.

Tels sont les quelques problèmes que la CEET dit enregistrer souvent entre propriétaires de maison et colocataires. Le coffret de comptage est la solution que la CEET vient de trouver.

Constitué d’un ensemble de regroupement de compteurs protégés (ERCP), c’est un dispositif qui peut comporter six (06) ou douze (12) compteurs optés à prépaiement. Cette nouvelle solution de la CEET a bien sur des avantages tant pour le propriétaire que pour les locataires.

« Elle évite les disputes entre colocataires, car chaque chambre ou appartement pourra avoir son compteur identifié par la CEET, évite les accumulations de factures impayées, car les compteurs sont à prépaiement, et les propriétaires de maisons auront moins de problèmes », souligne le directeur général de la CEET, Mawussi Kakatsi.

Avec le temps, les compteurs additionnels ne seront plus permis. Notons que c’est la CEET même qui avait trouvé la solution de compteur additionnel dans le temps afin, de palier au problème d’installation de sous-compteurs ; un compteur principal ne peut pas prendre au-delà de quatre sous-compteurs, d’où la solution de compteurs additionnels.

Avec la nouvelle donne, le temps des compteurs additionnels est ainsi révolu.

T228