Infos Togo Première manche réussie

La C14 a signé son retour à Mango, Sokodé et Bafilo

Publié le lundi 23 juillet 2018, par

En tout cas, sans se lancer dans la guerre des chiffres, on peut dire que la Coalition des 14 a réussi une première manche de la mission qu’elle s’est assignée à savoir, signer un retour des manifestations dans les villes de Mango, Bafilo et Sokodé.

Et ce retour elle l’a signé et les responsables de la Coalition des 14 partis de l’opposition en sont fiers d’être parvenus pour ses meetings à mobiliser dans ces villes du Nord Togo autrefois interdites de manifestations, pour raison d’armées emportées et aux mains d’individus non identifiés.

Hommes et femmes, jeunes et enfants, nombreux ils ont été à répondre à l’invitation de ses leaders qui les ont appelés à venir entendre les derniers développements de l’actualité politique au Togo et précisément du dialogue en cours.

Entre autres réactions au cours de cette première manche de ces meetings dont le clou a été hier dimanche le stade Oscar Anthony de Béniglato dans le quartier commercial de Lomé, il y avait celle du Chef de file de l’opposition, Jean-Pierre Fabre. Pour celui-ci, « tout ce qui se passe au Togo nous appelle et interpelle tous les Togolais de quelle qu’ethnie que ce soit ». Il s’est dit heureux de la « mobilisation qui témoigne de la foi dans le combat que nous menons et qui consiste à libérer le Togo et faire en sorte que les Togolais soient heureux ».

Et toujours d’après le CFO, « dans le cas où nous ne sommes pas d’accord avec les propositions de la CEDEAO, il faut que nous continuons la lutte et les meetings servent à préparer le terrain. C’est nous qui sommes les Togolais ». « Si on nous propose quelque chose qui ne nous convient pas, nous allons reprendre les manifestations », a-t-il enfin promis.

En tout cas, en attendant les meetings programmés le 28 juillet prochain à Atakpamé et Kpalimé, et le 29 juillet à Tsévié, de Mango à Lomé en passant pat Sokodé et Bafilo, les militants et sympathisants des formations politiques composantes de la Coalition des 14 sont conviés à rester mobilisés et à réagir au cas où la feuille de route de la CEDEAO ne comble pas leurs aspirations profondes à l’alternance au Togo.

T228