Infos Togo Environnement

L’ONG STADD met des poubelles pour des villes plus belles

Publié le jeudi 25 juillet 2019, par Gabinho

En sept mois, 100 poubelles sont installées à la plage et dans certains quartiers de la ville de Lomé. Après les trente premières en janvier 2019, place aux soixante-dix autres. La phase 2 du projet « je fais ma part pour la plage de Lomé ». Cette deuxième phase entièrement est financée par l’ambassade de France à hauteur de 6 090 000 F CFA contre 3 850 000 F CFA financée par les ambassades de France, des USA et de la Délégation de l’Union Européenne au Togo.

Les 30 poubelles ont été installées en janvier 2019 sur la portion de plage entre l’hôtel le Bénin et derrière le grand marché d’Adawlato au niveau de l’abattoir.

Les 70 poubelles seront réparties comme suit : 30 poubelles vont couvrir la zone de l’abattoir jusqu’en face de Ecobank ETI, 20 poubelles vont couvrir l’hôtel le Bénin jusqu’à la cour des grands en allant vers la frontière du Ghana et les 20 dernières poubelles seront fixées dans la ville de Lomé avec l’appui technique de la mairie de Lomé.

C’est ce jeudi que ce projet a été lancé par l’ambassadeur de la république de France au Togo Son Excellence Marc VIZY. C’est l’une des initiatives de l’ONG Science et Technologie Africaines pour un Développement Durable (STADD) et du Club des Amis des Plages et des Océans (CAPLO).

‘’L’ambassade de France a attendu avec un suivi minutieux de 6 mois pour constater l’effectivité des résultats inscrits dans la phase pilote avant de décaisser le financement de cette deuxième phase. Monsieur l’ambassadeur de France, nous vous garantissons la même rigueur de suivi de ces poubelles comme ceux de la phase pilote afin de pérenniser le projet dont l’intérêt n’est plus à démontrer’’, a déclaré Gado BEMAH, directeur exécutif de l’ONG STADD.

L’ONG STADD a été créée en janvier 2011 à la suite d’un constat fait à l’université de Lomé et dans la ville de Lomé (capitale du Togo) à cette époque en matière de salubrité et d’assainissement. Elle s’est essentiellement engagée dans les initiatives visant à protéger et assainir l’environnement au Togo dans un contexte de durabilité.

Une des initiatives est la création de 7 unités de récupération des déchets et une unité de recyclage des déchets plastiques portée par la société Green Insdustry Plast Togo.

Cette unité de collecte et recyclage des déchets fonctionne dans un modèle d’entreprise sociale en créant de l’économie circulaire alliant l’environnement, l’économie et le social. Il a permis à ce jour de créer 25 emplois directs, plus de 3000 emplois indirects, de sensibiliser 5000 ménagers chaque année aux tris sélectifs des déchets et de collecter et recycler en moyenne 500 tonnes des déchets plastiques par an.