Infos Togo Kozah

L’ONG CDD lance officiellement son projet PAGE/PASAEMU

Publié le vendredi 26 février 2021, par Gabinho

Le niveau du secteur de l’eau très bas en 2015 au Togo se situait autour de 25% sur le plan national, le taux d’accès à l’eau potable s’est progressivement élevé, au point de frôler la barre des 70% en 2019. Plus de 5000 nouveaux forages équipés de pompes à motricité humaine ont été ainsi réalisés en milieu rural sur tout le territoire, faisant passer le nombre total de forages à 11 600 en 2019. Également, 3200 forages en panne ont été réhabilités. Tout ceci a fait porter le taux d’accès à l’eau potable dans ce milieu de 21% en 2005 à 69% aujourd’hui.
Plusieurs chantiers entrepris par l’Etat, ses partenaires et les Organisations non gouvernementales expliquent cette forte progression dans ce secteur ; dans le rang de ces organisations non gouvernementale, y figure l’ONG Communication pour un Développement Durable (CDD) basée à Dapaong.
L’ONG CDD et ses partenaires s’investissent pour apporter aux populations rurales semi-urbaines et urbaines la solution au besoin en eau potable. Plusieurs projets mis en œuvre dans le secteur et dans le cadre de la mise en œuvre du Projet d’Appui à la Gouvernance Economique tiré du projet d’accompagnement des sectoriels dans la réalisation des défis relevés par l’état des lieux dans le sous-secteur de l’adduction d’eau en milieu urbain (PASAEMU) financé par la Banque Mondiale (BM) à travers l’Association International pour le Développement (IDA) et l’Union européenne (UE), l’ONG CDD a lancé ce projet le vendredi 19 février 2021 à Naki-Est dans la préfecture de Kpendjal -Ouest et à Kabou (Bassar) le 23 février dernier.
Les activités du Projet se sont poursuivies ce mercredi 24 février 2021 dans la salle de réunion de l’ONG SARA-AFRIQUE à Kara. Il s’agissait de présenter aux autorités et participants les résultats, les activités et les stratégies de mise en œuvre du projet. Que ce soit à Naki -Est, à Kabou ou à Kara, les autorités administratives et partenaires sur le projet ont, dans leurs discours d’ouverture et de lancement du dit projet souligné l’importance que revêt les actions du projet sur les questions d’accès à l’eau potable pour tous et a enfin félicité et encouragé le partenaire de mise en œuvre du projet (CDD) pour son expertise dans l’atteinte sans faille des objectifs du présent projet. Dans ces localités (Naki -Est, Kabou et Kara), le projet apportera son appui aux structures communautaires de bases telles que les CDQ et CVD pour la mise en place des Associations des Usagers des Services d’Eau Potable et d’Assainissement (AUSEPA) à l’échelle cantonale.
V.G.(T228)