Infos Togo Entrepreneuriat au Togo / Tournée de formation

L’ODI réveille l’"esprit de créativité et de travaillabilité" qui sommeille dans les jeunes togolais

Publié le jeudi 12 novembre 2020, par Gabinho

L’ODI (Organisation pour le Développement Inclusif), en partenariat avec Motivatceh Canada, est en tournée nationale de formation à l’intérieur du Togo. Objectif de cette tournée, former et motiver la jeunesse togolaise sur la créativité et la travaillabilité.

Première étape de cette tournée qui se veut prometteur, Dapaong. Il a été question pour les responsables de l’ODI de démontrer aux participants (une centaine de jeunes) à ces formations qu’ils portent en eux-mêmes les germes de la créativité, qui sommeillent en eux.

Ainsi, des dires du formateur principal et entraineur d’excellence, Roméo Chouake, dans le domaine du travail, il n’y a que les plus audacieux qui réussissent mieux. On comprend dès lors qu’à travers les thèmes qui font l’objet de développement au cours de ces sessions, l’ODI et ses partenaires entendent booster l’esprit de créativité et de travaillabilité de ces jeunes et non les encourager à entreprendre. Une évidence qui force à établir la différence entre l’emploi et le travail. Et de la comparaison de M. Chouake, « si je veux avoir un emploi, ça ne dépend pas de moi, mais si je veux produire du travail, ça dépend pleinement de moi. Je voudrais que les jeunes sachent qu’en réalité, ce n’est pas forcément l’emploi qui offre un statut socioéconomique. Le secret à ce niveau est de monter un projet à ses frais sans paye. Et lorsque vous commencez le travail à vos frais sans paye, vous finissez toujours avec la paye. Je voudrais pour finir vous demander d’être patients, pour commencer à travailler même sans être payés. J’ai remarqué que les gens qui ont choisi le travail par rapport à ceux qui ont choisi l’emploi, finissent souvent par devenir indépendants économiquement ».

Ainsi, pour le deuxième jour de la session de Dapaong, ce Jeudi 12 Novembre, les formateurs ont ensemble amené les apprenants à cerner les rouages de la créativité en matière entrepreneuriale.

Mais déjà hier mercredi, honorant de sa présence les travaux, le Conseiller municipal de la commune Tône 1, Fidèle Kombaté, qui représentait le Maire principal, Goutante Yampoadeb, n’a pas caché son enthousiasme quant aux modules développés en faveur des participants et qui aura à impacter positivement surtout en une période où le chômage s’érige en maitre dans nos communautés. « Pour cette première journée, je très heureux de constater que tous nos jeunes ont manifesté un sentiment de satisfaction. Surtout relativement aux thèmes développés, qui sont sans aucun commentaire de très bonnes qualités. La jeunesse togolaise en général et surtout celle de Dapaong en avait besoin. Nous sommes à une période où le chômage est galopant et que l’État providence n’existe plus. A mon avis l’une des solutions efficaces est l’entrepreneuriat et pour pouvoir entreprendre, il faut avoir les outils nécessaires. C’est pourquoi nous saluons cette initiative qui est arrivée à point nommé », a analysé l’Élu local.

C’est en tout cas une analyse bien partagée par les participants dont Yobe Tchidé, qui disait « je me suis rendu compte qu’il y a beaucoup d’opportunités dont je pouvais bénéficier et qui souvent me sont passées par la fenêtre. A présent, place au travail pour décrocher les mérites de mes potentiels. J’ai actuellement la conviction que je peux devenir autonome sans être forcément employé ».

Était présent à cette première session, le promoteur du jus de Ronier "JURO", Aboudoul-Kabirou Tchakondo.

L’étape de Dapaong bouclée ce Jeudi, ODI et ses partenaires mettent le cap sur Kara ce Vendredi pour les mêmes exercices avec un autre groupe de jeunes gens éclairer sur la créativité et la travaillabilité.
T228